Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 avril 2016 7 10 /04 /avril /2016 17:41
RDC : Appel à la mobilisation et à la resistance : l'empecheologie oblige.

~~Sachez que, depuis la nuit des temps les occidentaux et leurs descendants ont méprisé les autres nations, ils se sont toujours considérés supérieurs et n'ont eu aucune humanité : ils ont exterminés, massacrés, spoliés, pillés pour anéantir les peuples dans l'asservissement et exploiter leurs richesses. Mais avant tout, nous vous convions de méditer avec nous sur le fondement de ces versets bibliques : « Tu mettras sur toi un roi que choisira l'Eternel ton Dieu, tu prendras un roi du milieu de tes frères, tu ne pourras pas te donner un étranger, qui ne soit pas ton frère” (Deut. 17-15) « Votre pays est dévasté, Vos villes sont consumées par le feu, Des étrangers dévorent vos campagnes sous vos yeux, Ils ravagent et détruisent, comme des barbares. » (Esaie 1-7) « Un peuple que tu n'auras point connu mangera le fruit de ton sol et tout le produit de ton travail, et tu seras tous les jours opprimé et écrasé » (Deut. 28-33.) Zaïre-Renaissance , vous convie de réfléchir quelques instants sur ces versets bibliques pour vous compreniez que notre pays est entre les mains d'un étranger qui agit à sa guise pour nous assujettir et nous faire subir les affres d'une guerre inventée de toute pièce en vue de nous maintenir sous une dictature féroce des tueurs-tutsi-rwandais, qui commettent des crimes de guerre, des crimes contre l'humanité, des crimes de génocides et des crimes économiques en pillant nos matières premières. En effet, c'est la communauté occidentale, sous couvert de la CIA et de MONUC à l'époque, qui avait introduit un étranger, du nom de Christopher Mtwale Kanambe comme chef de l'Etat dans un pays que nous ont légué nos pères, et qui se fait appeler Joseph Kabila. A cause de lui, notre pays est aujourd'hui devenu comme une mangeoire ou toute la racaille étrangère du monde vient se servir, sans que le Peuple Congolais, propriétaire légal du Congo, n'y trouve son compte. La planification de l'occupation de la RDC a été organisée par le Rwanda depuis Kigali. Sa concrétisation a été consacrée le 23 Octobre 1996 par un groupuscule d'individus réunis sous le label de l'AFDL dirigée par l'armée régulière du Rwanda. On le perçoit clairement ici que les motivations du Rwanda étaient d'occuper le territoire du Congo et de faire main basse sur ses richesses. En effet, l'article 2 de cet accord est ainsi libellé : Le sol et le sous-sol congolais appartient à l'Alliance ». Ceci est contraire à la Loi Bakajika qui n'a pas encore été abrogé et qui stipule que « le sol et le sous-sol appartiennent à l'Etat congolais ». En effet, la loi Bakajika est une loi proposée par le député Bakajika Diyi Kamgombe Isaac-Gérard, votée par la Chambre des députés le 28 mai 1966 et promulguée sous forme d'Ordonnance-loi le 7 juin 1966 par le Président Mobutu. Elle a été élaborée en vue de régler le régime juridique de la propriété foncière, notamment dans les domaines minier et agricole et forestier. Ceci étant, Zaïre-Renaissance, exigera le moment venu, la réhabilitation de cette loi qui protège les intérêts de la République et du Peuple Congolais. Les récentes démarcations de nos frontières d'avec le Rwanda, avait déjà été envisagée dans l'accord maffieux de Lemera. En effet, l'article 4 de l'accord de Leméra, attribue directement au Rwanda , à l'Ouganda et au Burundi des pans entiers du territoire congolais lorsqu'il stipule ce qui suit : «Prêchant le panafricanisme, l'Alliance s'engage à céder 300 kilomètres aux frontières congolaises, à l'intérieur du pays, pour sécuriser ses voisins Ougandais, Rwandais et Burundais contre l'insurrection rebelle ». L'article 5 de cet accord organise le pillage des ressources naturelles de la RDC par des groupuscules armés étrangères lorsqu'il stipule : « Dès que l'Alliance aura gagné la victoire, une rétribution spéciale sera allouée aux Alliés. Sa détermination est de la compétence de l'instance supérieure de l'Alliance ». Et pour couronner le tout, L'article 23 confie à l'AFDL « le droit de gérer tous les biens de l'Etat (meuble (sic) et immeubles du domaine public, actions et parts, fonds et capitaux, le sol, le sous-sol, et toutes les autres réserves minières et naturelles sur toute l'étendue du territoire libéré ». Cet article n'est que le corollaire de l'article 2 de l'accord mafieux de Leméra qui stipule ce qui suit : « Le sol et le sous-sol congolais appartiennent à l'Alliance ». Comme on peut le constater, les prédateurs de la maffia internationale pro-rwandais avaient fait signer des documents qui engagent l'Etat Zaïrois/Congolais à des individus qui n'avaient ni qualité ni titre pour engager un Etat. Kabila et son groupe de pillards rwandais et congolais se sont arrogés des droits appartenant aux autorités d'un Etat indépendant, le Zaïre à l'époque. RDC : Appel à la mobilisation et à la resistance : l'empecheologie oblige. C'est ainsi que nous vous lançons à tous, où que vous soyez, un APPEL A LA RESISTANCE ET A LA MOBILISATION GENERALE en vue de nous organiser en groupe de résistance pour chasser les occupants de notre pays. Ceci dit, Nous, membres de Zaïre-Renaissance ne reconnaissons pas la légitimité du gouvernement en place en République Démocratique du Congo, lequel ressemble à tous égards au gouvernement de Vichy en France, à l'époque de l'occupation allemande. En effet, c'est grâce à l'appel du General De Gaulle du 18 juin 1940 que se sont constitués des réseaux de résistance afin de combattre l'occupation allemande. Aujourd'hui, nous lançons un appel vibrant à tous les Congolais de se rejoindre afin de constituer un front commun pour libérer la République Démocratique du Congo de l'emprise étrangère et d'effacer ainsi des humiliations subies durant plusieurs années. Avant la France, le peuple des Etats-Unis a résisté devant le colonisateur Anglais et a abouti à la Déclaration unanime de 13 Etats unis d'Amérique réunis en Congrès le 4 juillet 1776 à Philadelphie dont voici les extraits les plus significatifs qui ont marqué les esprits des résistants congolais. « Lorsque dans le cours des événements humains, il devient nécessaire pour un peuple de dissoudre les liens politiques qui l'ont attaché à un autre et de prendre, parmi les puissances de la Terre, la place séparée et égale à laquelle les lois de la nature et du Dieu de la nature lui donnent droit, le respect dû à l'opinion de l'humanité oblige à déclarer les causes qui le déterminent à la séparation... » Ainsi, tout comme pour la résistance américaine et française, la résistance congolaise tire sa source de légitimité du fait qu'elle mène son combat au nom de la liberté de la patrie, au nom des droits de l'homme ainsi qu'au nom de la dignité humaine contre les occupants et leurs complices. De ce point de vue, la lutte que mènera le Peuple est légale et que les manifestations de celle-ci sont fondées dans la mesure où elles ont pour mission de laver l'humiliation actuelle de la R.D.C., en lui donnant une nouvelle légitimité face au pouvoir d'occupation, et de faire valoir le droit du Peuple Congolais à l'auto-détermination. C'est pourquoi, se basant sur les dispositions fondamentales de la Charte des Nations-Unies, notamment l'article 1er, alinéa 2 qui stipule : « ... le respect du principe de l'égalité de droit des peuples et de leur droit de disposer d'eux-mêmes, et de prendre toutes autres mesures propres à consolider la paix dans le monde. » Nous, membres de Zaïre-Renaissance faisons du droit des peuples à disposer d'eux-mêmes le leitmotiv de notre lutte commune, du fait que ce droit est un principe de droit international positif reconnu par l'ensemble de la communauté des Etats, et consacré par les résolutions 1514 (XV) du 14 décembre 1960 et 2625 (XXV) du 24 octobre 1970. En effet, la résolution 1514 (XV), dite « Déclaration sur l'Octroi de l'Indépendance aux pays et aux Peuples coloniaux réaffirme avec vigueur le droit à l'autodétermination ainsi que le principe de l'intégrité territoriale. Ainsi le paragraphe 6 de cette résolution stipule clairement que « toute tentative visant à détruire partiellement ou totalement l'unité nationale et l'intégrité territoriale est incompatible avec les buts et les principes des nations Unies ». Faisant sienne cette énoncé, Nous, membres de Zaïre-Renaissance luttons pour rétablir l'unité nationale, l'intégrité territoriale et la souveraineté nationale qui sont mises à mal en République Démocratique du Congo, à cause de l'accaparement du pouvoir par les occupants tueurs-tutsi-rwandais. C'est dans le même esprit qu'une fois encore, l'Assemblée Générale des Nations-Unies avait adopté en date du 24 octobre 1970 la résolution 2625 (XXV) relative aux principes du droit international touchant aux relations amicales et à la coopération entre les Etats. Sur ce point, les Nations-Unies ont réitéré leur condamnation de la sécession en précisant que « (...) une action quelle qu'elle soit, qui démembrerait ou menacerait, totalement ou partiellement l'intégrité nationale ou l'unité politique de tout Etat souverain et indépendant », est contraire aux buts et principes des Nations-Unies. De cet fait, l'énoncé de cette stipulation donne droit à tout peuple, lorsqu'il est victime d'un oppresseur ou d'une agression de quelque nature que ce soit, de se défendre. C'est ainsi que nous persistons et signons le refus de la balkanisation de notre pays comme le firent les impérialistes pour la Yougoslavie, le Soudan, l'URSS.....Notre pays est un et indivisible. Il est notamment défini dans l'article premier du Pacte sur les droits civils et politiques du 16 décembre 1966 ce qui suit : « tous les peuples ont le droit de disposer d'eux-mêmes. En vertu de ce droit, ils déterminent librement leur statut politique et assurent librement leur développement économique, social et culturel. » De qui le Rwanda, l'Ouganda, le Burundi et les pays de la CIRGL et les prédateurs de la maffia internationale ainsi que la communauté occidentale ont-ils reçu mandat pour morceler notre pays ?? Seraient-ils d'accord si on morcelait leurs pays?? Quand il s'agit de l'Afrique, la démocratie, les droits de l'homme ne sont plus respectés, c'est la loi du plus fort, la loi de la jungle, c'est pourquoi, Nous, membres de Zaïre-Renaissance, nous nous insurgeons contre ces pratiques barbares des hommes sans foi ni loi. Nous considérons qu'il n'y a aucune différence avec les pratiques nazis qui ont fait subir aux peuples juifs, tziganes, français et autres durant la seconde guerre mondiale ou ils leur ont fait subir des humiliations, des tueries en masse ainsi que des atrocités de toute nature. Il sied de vous rappeler ici que l'agression de la République Démocratieque du Congo par des puissances étrangères persiste toujours. De même qu'il est regrettable de constater que la MONUC, aujourd'hui MONUSCO, après plus de 10 ans de mandat, n'a pas encore réussi à rétablir la paix en RDC, de protéger les populations civiles massacrées sous ses yeux. Les derniers massacres de Mutalure et de Beni en sont des illustrations flagrantes. RDC : Appel à la mobilisation et à la resistance : l'empecheologie oblige. La présence de la MONUSCO en RDC favorise le vol et le pillage de nos matières premières par des multinationales anglo-saxonnes, matières premières qui sont négociées à Kigali, Kampala, Nairobi, Dar-es-Salaam et Johannesburg. Le Rwanda a ouvert plusieurs comptoirs de vente des minerais ; et comment cela est-il possible car ce pays ne produit même pas une once de minerais ? Ce pays siège au Conseil de Sécurité avec la bénédiction des lobbies anglo-saxons ; on se moque éperdument des 8 millions de morts et des victimes des viols !!! Qui en parle ? Le génocide congolais n'est pas pris en compte et ce pays assassin sous le commandement des anglo-saxons a le droit de tuer, piller, violer, en toute impunité, il siège même à la table des grandes puissances au Conseil des Nations Unies. Devant cette inertie et le manque de volonté politique du gouvernement congolais de venir à bout de l'agression et de mettre fin à l'occupation ainsi que devant l'amnésie de l'ensemble de la communauté internationale de ne pas appliquer, pour le cas de la République Démocratique du Congo, contre ses agresseurs, les mesures coercitives prévues par les articles 41, 42 et suivant de la Charte en ce qu'il donne mandat aux Nations Unies, de recourir à l'usage de la force pour mettre fin à une agression qui menace la paix et la sécurité internationale, Nous, membres de Zaïre-Renaissance nous nous trouvons fondés de lancer cette appel et de dire au Peuple Congolais qu'il est en droit d'user de son droit légitime à la légitime défense et de lancer des actions de grande envergure pour bouter dehors Joseph Kabila a l'instar du Peuple Burninabe. Ce droit légitime à la légitime défense leur donne l'autorisation légale de combattre tous les ennemis du Congo afin faire cesser l'agression : l'article 51 de la Charte des Nations Unies, leur en donne complètement et le droit. Il faut rappeler ici que les agresseurs, composés essentiellement des troupes des armées régulières rwandaises, ougandaises et burundaises. Ces agressions caractérisées et systématiques menées contre le Congo ont eu d'innombrables conséquences : massacres des populations civiles congolaises et mouvements forces de celle-ci, 8.000.000 des morts, femmes sauvagement assassinées, pillages des ressources minières, destruction de l'écosystème, aggravation de la situation épidémiologique (plusieurs cas de contamination par le HIV/SIDA, instabilité politique, violations massives des droits de l'homme et du droit international humanitaire. Pour mettre fin à cette humiliation, Nous, membres de Zaïre-Renaissance faisons recours à l'article 51 de la Charte qui dispose : « Aucune disposition de la présente Charte ne porte atteinte au droit naturel de légitime défense, individuel ou collective... ». C'est pourquoi, la résistance étant naturellement légitime, le droit de recourir à la force pour chasser les occupants afin que la R.D.C. puisse recouvrer sa souveraineté, l'intégrité de l'ensemble de son territoire, son indépendance politique et de mettre fin à l'humiliation. Nous faisons également recours à la jurisprudence de la Cour Internationale de Justice qui donne le droit au Peuple Congolais de recourir à tous les moyens appropriés pour défendre la RDC. En effet, la Cour Internationale de Justice de la Haye, dans son arrêt du 26 juin 1986 concernant « Activités militaires et paramilitaires au Nicaragua », la Cour précise que : « ...l'envoi par un Etat ou en son nom des bandes et des groupes armées (...) contre un autre Etat d'une gravite telle qu'il équivaut une véritable agression accompli par des forces régulières ». Comme il est connu par toute la communauté internationale, la R.D.C. est l'objet constant et répété d'agression des bandes armées envoyées par les gouvernements réguliers du Rwanda, de l'Ouganda, du Burundi ainsi que d'autres venant d'autres pays limitrophes. TRES CHERS COMPATRIOTES CONGOLAIS, Toutes les opérations de mixage, brassage, et autres conciliabules n'étaient en effet que des perfidies pour faire rentrer l'armée rwandaise et autres à occuper le Congo, à faire main basse sur ses richesses et in fine, concrétiser la balkanisation du Congo. D'autre part, les populations congolaises subissent tous les jours des massacres, assassinats exactions et des humiliations de toute sorte, sans une assistance de nulle part. Vous le savez certainement très bien maintenant que l'AFDL, le RDC/GOMA, le PPRD, le CNDP, le M23 ADF/NALU, FDRL sont tous des groupuscules crées par le Rwanda, et l'Ouganda, et dont les multinationales se servent pour voler et piller les richesses de notre pays. Compte tenu de ce qui précède, vous devez vous sentir fondés dans votre conviction de la nécessité d'agir pour recouvrer l'intégrité territoire et la souveraineté de la RDC. Pour ce faire, Nous, membres de Zaïre-Renaissance suggérons qu'il soit mis en place des comités de résistance populaire dans toute l'étendue de notre pays, Afin de lutter contre toutes les formes d'oppression et d'exploitation imposées par l'ennemi, de l'extérieur et de l'intérieur, en développant la lutte contre les occupants avec tous les moyens en leur possession. Chers Compatriotes, si vous lisez le livre de Rosa Amélia PLUMELLE - URIBE : "LA FEROCITE BLANCHE" vous comprendrez de quel état d'esprit furent et sont encore animés les instigateurs occidentaux qui conçoivent dans leurs officines l'implosion et la disparition de notre pays. RDC : Appel à la mobilisation et à la resistance : l'empecheologie oblige. Aujourd'hui, les mêmes crimes et atrocités se perpétuent depuis la déportation des noirs en Amérique, l'extermination des indiens d'Amérique, crimes horribles de la 2ème guerre mondiale ....Nous constatons toujours que ce sont les mêmes qui sont animés de cet esprit pour détruire. Depuis plus de 600 ans, les occidentaux ont l'art du crime, de l'extermination des peuples, du pillage des ressources naturelles, de l'esclavage, pour leur enrichissement, l'art de la domination des peuples : On le voit en Afghanistan, en Irak, en Libye etc... La destruction de millions d'hommes et de femmes africains lors de la traite des noirs et la négation de leur humanité accompagnée de l'institutionnalisation de la barbarie, n'est jamais entrée dans la mémoire occidentale. Leur complexe de supériorité les ont poussé à détruire les populations, les déposséder de leurs terres, les exterminer et par la suite ils se revêtent de remords et reviennent en pompier avant d'avoir été pyromane, quelle dichotomie !! Les crimes du roi Léopold II de Belgique nous en disent long, les crimes des conquistadors espagnols, le massacre des aborigènes en Australie par les Anglais... tous ces crimes sont demeurés impunis. A ce jour, ils continuent de les perpétrer au Congo. Il n'y a rien de nouveau sous le soleil !! Les impérialistes tuent, pillent, violent, exterminent et personne ne dit mot : c'est le silence total, il ne faut pas en parler... Durant la seconde guerre mondiale l'occident s'était rallié à la France pour combattre les nazis, arrêter l'holocauste ; pourquoi maintenant ce même Occident fait pire que les nazis en RDC ??? Peuple Congolais, ouvrez les yeux et, pour mettre fin à ce génocide, à la balkanisation de notre pays et dénoncez-les aux autres peuples du monde et à vos enfants quelques soient leurs âges et dites leurs que ce que font les Anglo-saxons au Congo par l'intermédiaire du Rwanda, l'Ouganda, le Burundi avec les bandes créées de toutes pièces, ils sont en train de perpétuer les pratiques éhontées du Ku Klux Klan et de la Loi de Lynch pratiquée au 19e Siècle aux Etats-Unis, ou les blancs s'autoriser de pendre les noirs tout simplement parce qu'ils étaient noirs ? Nous ne le dirons jamais assez, nous le répétons encore : Plus Jamais ça !!! Nous exigeons le Nuremberg pour le Congo : le Tribunal pour tous les crimes perpétrés en RDC et crier comme les autres : " Plus Jamais ça !!" RDC : Appel à la mobilisation et à la resistance : l'empecheologie oblige. Trop c'est trop, il est temps que les congolais se lèvent, dressent leur front longtemps courbé et cessent la collaboration avec l'ennemi qui massacre, tue, vole, pille et détruit. Comme vous le voyez, les méthodes qu'utilisent actuellement les impérialistes américains et britanniques ne diffèrent en rien avec les méthodes nazis : en 16 ans, le bilan est de plus 8 millions de morts ceci en vue de dépeupler cette région et d'y installer les populations tutsi-rwandaises pour faire de cette province une républiquette TRES CHERS COMPATRIOTES CONGOLAIS, Le but que nous poursuivons tous, c'est de devoir libérer notre pays et de mettre en place un gouvernement responsable qui devra exfiltrer tous les étrangers dans les institutions suivantes : a) au sein de l'Armée et ce dans toute l'étendue de la République; b) au sein de la Police et ce dans toute l'étendue de la République; c) au sein des services de sécurité: ANR, CNS, Services Extérieures et ce dans toute l'étendue de la République; d) au sein des Services de Migrations et ce dans toute l'étendue de la République; e) au sein des Entreprises Publiques, à savoir annulation de toutes les nominations fantaisistes des mandataires publique et ce dans toute l'étendue de la République; f) au sein de la diplomatie avec le rappel de tous les Ambassadeurs et Chefs de Missions diplomatiques; g) Le rappel de tous les autres diplomates "assimilés" issus de la présidence et autres services de sécurités; h) Le rappel de tous les diplomates reconnus comme étant d'origine étrangère et de ceux qui seront reconnus coupables d'avoir été d'intelligence avec une ou plusieurs puissances étrangères; Ce nouveau gouvernement devra annuler toutes les lois d'amnistie fantaisistes votées par le Parlement. Et dans la foulée, il devra mettre sur pied un Tribunal Pénal pour juger tous les crimes commis en République Démocratique du Congo. Nous, membres de Zaïre-Renaissance tenons seulement à vous dire de ne pas de l'amorce du dialogue entre le pouvoir d'occupation et l'opposition prévu dans l'accord d'Addis-Abeba. Il n'en sortira rien qui vaille. C'est ainsi que Nous, membres de Zaïre-Renaissance lançons cet appel aux hommes, femmes, étudiants, combattants, fonctionnaires, policiers, soldats, bref aux Congolais de toutes les provinces, districts, territoires et localités de la République Démocratique du Congo et de ceux de la diaspora, de faire taire nos différences et de se concentrer et se mobiliser sur la lutte pour la vraie LIBERATION DU CONGO Fait à Londres, le 1er novembre 2014. MBELO LISALIKO WENDA, Directeur du Centre de Recherche et d'Études Stratégiques sur les Grands-Lacs ______________________________________ (1)La traite des Noirs, la conquête de l'Amérique, l'occupation de l'Afrique ont profondément modifié les rapports des Européens aux autres. Le pas entre différence et supériorité a vite été franchi. La hiérarchisation raciale illustre la débâcle morale de l'Europe. Le nazisme, en transposant des non-Blancs aux non-Aryens cette dévaluation des êtres dits « inférieurs », a commis le crime impardonnable de porter au cœur du monde européen une férocité jusqu'alors réservée à d'autres continents. Rosa Amelia Plumelle-Uribe instruit à charge et prouve, poignants témoignages en main, que dans les rapports d'asservissement imposés par l'Europe à d'autres peuples, même si le but principal n'était pas leur extermination totale, leur destruction ou leur anéantissement n'en devenait pas moins inévitable dès lors qu'ils étaient déclarés officiellement inférieurs.

Partager cet article

Repost 0
Published by diasporanabisomoko.com
commenter cet article

commentaires