Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 avril 2017 4 20 /04 /avril /2017 20:25
 RDC : l’ONU annonce la découverte de 17 nouvelles fosses communes au Kasaï

 

Les Nations unies ont annoncé, mercredi 19 avril, avoir découvert dix-sept nouvelles fosses communes, portant le nombre total de charniers découverts à quarante, dans la région des Kasaï, au centre de la République démocratique du Congo (RDC), en proie depuis septembre 2016 à des violences meurtrières entre une rébellion et les forces de sécurité.

En outre, l’ONU a prévenu qu’elle réclamerait l’ouverture d’une enquête internationale, y compris par la Cour pénale internationale (CPI), si les autorités congolaises n’ouvrent pas immédiatement une enquête sur ces violences.

Lire aussi :   Les charniers du Kasaï, stigmates des maux congolais

« Des enquêteurs des Nations unies en RDC confirment l’existence d’au moins 17 nouvelles fosses communes dans la province du Kasaï-Central », écrit le Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’homme dans un communiqué parvenu à l’AFP.

« Cela porte à quarante le nombre total de fosses communes documentées par les Nations unies dans les provinces du Kasaï-Central et Kasaï-Oriental » depuis le début des violences dans ces régions, poursuit le Haut-Commissariat.

Atrocités et massacres

Ces violences, entre les forces de sécurité et les miliciens se réclamant du chef coutumier Kamwina Nsapu, tué le 12 août 2016, ont fait plusieurs centaines de morts, dont deux experts missionnés par le secrétaire général de l’ONU pour enquêter dans la région.

Ces affrontements se déroulent dans les provinces du Kasaï-Central, du Kasaï-Oriental, du Kasaï et du Lomami.

« Il est absolument essentiel que le gouvernement de la RDC prenne les mesures nécessaires, et jusqu’ici manquantes, pour qu’une enquête immédiate, transparente et indépendante, qui établisse les faits et les circonstances des violations et atteintes aux droits de l’homme et à la justice, soit mise en place », souligne l’ONU dans son communiqué.

Lire aussi :   Les deux corps retrouvés en RDC sont bien ceux des enquêteurs de l’ONU

Si aucune enquête nationale n’est entreprise, le haut-commissaire de l’ONU aux droits de l’homme Zeid Ra’ad Al-Hussein indique qu’il n’hésitera pas à « demander à la communauté internationale de soutenir une enquête menée par un mécanisme international, y compris par la CPI ».

La rébellion Kamwina Nsapu a été accusée par l’ONU de recruter des enfants et d’avoir commis de nombreuses atrocités. Les forces de l’ordre, quant à elles se voient reprocher par l’ONU de faire un usage disproportionné de la force contre des miliciens armés essentiellement de bâtons et de lance-pierres. Elles ont été mises en cause en février sur Internet dans des vidéos montrant des massacres présumés de rebelles.


Le monde

Repost 0
Published by diasporanabisomoko.com
commenter cet article
19 avril 2017 3 19 /04 /avril /2017 17:05
Repost 0
Published by diasporanabisomoko.com
commenter cet article
19 avril 2017 3 19 /04 /avril /2017 17:04
Repost 0
Published by diasporanabisomoko.com
commenter cet article
19 avril 2017 3 19 /04 /avril /2017 17:03
Repost 0
Published by diasporanabisomoko.com
commenter cet article
19 avril 2017 3 19 /04 /avril /2017 17:02
Repost 0
Published by diasporanabisomoko.com
commenter cet article
19 avril 2017 3 19 /04 /avril /2017 17:00
Repost 0
Published by diasporanabisomoko.com
commenter cet article
11 avril 2017 2 11 /04 /avril /2017 13:58
BIENVENU MASSAMBA MP : “ON ESSAIE DE MAINTENIR UNE GUERRE CONTRE LES CONGOLAIS INUTILEMENT WHY ?”

Nous savons tous qu’a l’heure actuelle, l’on essaie de fomenter contre la RDC et mon peuple des complots de tout genre et notamment l’on essaie de faire résonner a nos frontières naturelles des bruits des bottes de manière interminable. On essaie de créer, de déclencher contre le peuple congolais une guerre injuste, multiforme, on essaie de manipuler ceux qui sont manipulables mais étant résistants et résistantes “MIBALI NA BASI YA TEMBE BATELEMA KALA”, nous gardons pour nous la sérénité, le calme et la tranquillité de ceux qui ont confiance en leur force, a leurs armes a feux, de ceux qui savent que la limite de leur combat sera dictée non pas par l’ennemi mais par eux, nous allons repousser l’ennemi jusqu’a ce que nous l’ayons anéanti, noyé dans les océans et le jeter dans les lieux déserts.

Nous sommes bien informés sur les complots qui planent autour de nous a savoir les tentatives de division, dislocation, de balkanisation, de dissociation sur notre peuple, c’est pourquoi nous disons haut et fort que leurs complots ne pourront jamais mettre un terme a la détermination, a la révolution ainsi qu’au soulèvement populaire qui sont bels et bien en marche et tôt ou tard ils atteindront et gagneront tout le pays pour libérer tout le peuple congolais dans son ensemble. Nous sommes convaincus que seuls la révolution et le soulèvement populaire permettront de lutter et éradiquer la faim, la soif, le malheur, la maladie, l’ignorance et surtout de lutter contre les forces du mal, de domination néocoloniale et impérialiste car vous le savez mieux que moi que la révolution et le soulèvement populaire ne sauraient être les monopoles d’aucun peuple. C’est désormais un constat que le peuple congolais aspire dorénavant a la révolution ainsi qu’au changement radical de son vécus quotidien caractérisée d’un manque criarde et accru et cruel de presque tout : Biens matériels, financiers, immobiliers, mobiliers, meubles, etc...etc...

Cette situation a suscite en nous la volonté deliberee de faire quelque chose en faveur du peuple congolais en vue d’assouvir tant soit peu cette indescriptible souffrance endurée par le Peuple congolais en essayant d’apporter des solutions appropriées et salvatrices a différents problèmes se posant dans leur vie quotidienne. Cela passe par d’abord une réelle prise de conscience effective des réalités du moment associées aux innombrables difficultés qui détériorent leur bien être. Avant de s’attaquer aux différents fléaux qui s’abattent sur la vie et l’espoir du peuple congolais tant de l’exterieur que de l’interieur du pays. Pour ce faire, nous, patriotes, ressortissants congolais vivant a l’etranger et dignes filles te fils de ce pays la “DRC” décidons de mettre sur pied un fonds souverain pour le congo (FSC) afin de parer aux différentes difficultés de tout genre , ordre qui prejudiciairait physiquement, moralement, matériellement etc...etc...le peuple congolais dans les domaines social. juridiques, sécuritaires, sanitaires, environnementales, etc...etc...

L’idee derrière ce fonds souverain pour le congo est de pouvoir s’aider a s’auto-financer, a s’auto-gérer, a s’auto-mobiliser, a s’auto-contrôler, a se prendre réellement en charge compte tenu de la mauvaise foie des gouvernements des pays d’acceuil la plupart occidentaux de financer, de prêter l’argent, de donner des crédits aux congolais residants dans ces pays le moyen d’organiser au plutôt leur communauté en vue d’etre a l’abri des expulsions, évictions populaires dans les logements sociaux la ou ils résident de manière permanente et en créant des jobs pour soutenir leur compatriotes victimes des chômages populaires.

Entendons nous bien qu'il est d'une responsabilité historique des congolais zaïrois de se prendre en charge et de prendre ses responsabilités pour sa libération totale du gouffre c'est à dire potopoto dans lequel ils se trouvent actuellement et qu'il n'est plus question qu'ils attendent de la part de quelque peuple que ce soit, de la part de quelque messie que ce soit la force salvatrice, ce serait une erreur grossière, une erreur grave, une erreur monumentale, une erreur contre-révolutionnaire et populaire en même temps (muatche kufania ma erreur Ya kabambi Ya grave, botika kosala ba erreur grave oyo ezali KO coûter biso cher pamba pona biso n'a ba génération future pour rien. La sécurité de notre peuple dépend avant tout et désormais de chaque combattant à l'intérieur comme à l'extérieur du pays. Les ressortissants congolais vivant à l'étranger sont appelés à redoubler de vigilance, d'ardeur pour démasquer et dénoncer les complots qui se trament un peu partout à travers le monde entier en vue de signaler leur compatriotes vivant au pays d'origine les repères de la vermine afin que grâce aux lances -flammes invincibles, qu'ils brûlent à jamais leurs sales besognes et qu'ils déversent le feu dévorant pour les calciner, les réduire en poudre comme le chantait si parfaitement bien le regretté frère Alain Moloto du groupe Gael adorons l'Éternel je cite : moto kitisa moto ezikisa musala nabango Ya mabe na mboka Congo...

Nous devons populariser la lutte de la restauration d’un Etat de droit a travers toutes les couches de la population congolaise. Notre lutte est juste parcequ’elle est contre les oppresseurs et les ennemis du peuple, elle est juste parce qu’elle est contre les bandits et brigands des grands chemins, elle est juste parcequ’elle rejoint les luttes de tous les peuples du monde entier. Le peuple palestinien lutte pour sa liberté et pour son indépendance. Beaucoup d’autres peuples sont entrain de lutter dans le monde pour la liberté, En Afrique, nous etions confrontes directement au colonialisme, au néocolonialisme et a l’impérialisme. Les facistes, les nazis qui existaient en Afrique du sud avaient crée l’apartheid contre les noirs. Cette lutte contre l’apartheid n’est pas seulement la lutte des noirs mais une lutte de tous les peuples qui veulent vivre libres et unis. Cette lutte de tous les peuples du monde entier et nous les africains devrions réclamer la participation de tous. Il est temps d’en finir avec ces pratiques honteuses et odieuses comme la définition nous amène a dire ceci :

Article II. Aux fins de la présente Convention, l'expression «crime d'apartheid», qui englobe les politiques et pratiques semblables de ségrégation et de discrimination raciales, telles qu'elles sont pratiquées en Afrique australe, désigne les actes inhumains indiqués ci-après, commis en vue d'instituer ou d'entretenir la domination d'un groupe racial d'êtres humains sur n'importe quel autre groupe racial d'êtres humains et d'opprimer systématiquement celui-ci : a) Refuser à un membre ou à des membres d'un groupe racial ou de plusieurs groupes raciaux le droit à la vie et à la liberté de la personne : i) En étant la vie à des membres d'un groupe racial ou de plusieurs groupes raciaux; ii) En portant gravement atteinte à l'intégrité physique ou mentale, à la liberté ou à la dignité des membres d'un groupe racial ou de plusieurs groupes raciaux, ou en les soumettant à la torture ou à des peines ou des traitements cruels, inhumains ou dégradants; iii) En arrêtant arbitrairement et en emprisonnant illégalement les membres d'un groupe racial ou de plusieurs groupes raciaux; b) Imposer délibérément à un groupe racial ou à plusieurs groupes raciaux des conditions de vie destinées à entraîner leur destruction physique totale ou partielle; c) Prendre des mesures, législatives ou autres, destinées à empêcher un groupe racial ou plusieurs groupes raciaux de participer à la vie politique, sociale, économique et culturelle du pays et créer délibérément des conditions faisant obstacle au plein développement du groupe ou des groupes considérés, en particulier en privant les membres d'un groupe racial ou de plusieurs groupes raciaux des libertés et droits fondamentaux de l'homme, notamment le droit au travail, le droit de former des syndicats reconnus, le droit à l'éducation, le droit de quitter son pays et d'y revenir, droit à une nationalité, le droit de circuler librement et de choisir sa résidence, le droit à la liberté d'opinion et d'expression et le droit à la liberté de réunion et d'association pacifiques; d) Prendre des mesures, y compris des mesures législatives, visant à diviser la population selon des critères raciaux en créant des réserves et des ghettos séparés pour les membres d'un groupe racial ou de plusieurs groupes raciaux, en interdisant les mariages entre personnes appartenant à des groupes raciaux différents, et en expropriant les biens-fonds appartenant à un groupe racial ou à plusieurs groupes raciaux ou à des membres de ces groupes; e) Exploiter le travail des membres d'un groupe racial ou de plusieurs groupes raciaux, en particulier en les soumettant au travail forcé; f) Persécuter des organisations ou des personnes, en les privant des libertés et droits fondamentaux, parce qu'elles s'opposent à l’apartheid.

Bienvenu massamba MP

Repost 0
Published by diasporanabisomoko.com
commenter cet article
29 mars 2017 3 29 /03 /mars /2017 13:40

Banani binemi ? Qui sont les ennemis du peuple congolais ?

De quoi s'agit t-il ? Mais qui sont les ennemis du peuple congolais ? Les ennemis du peuple sont à l'intérieur comme à l'extérieur du pays, je m'explique : les ennemis du peuple à l'intérieur ce sont tous ceux qui sont enrichis de manière illicite, profitant de leur situation sociale, profitant de leur situation bureaucratique. Ainsi donc, par des manoeuvres, par la magouille, par les faux documents se passant pour des vrais congolais alors qu'ils ne le sont pas du tout ni d'origine ni de souche, ils se retrouvent actionnaires dans les sociétés, ils se retrouvent en train de financer n'importe quelle entreprise, ils se retrouvent en train de solliciter l'agrément pour telle ou telle entreprise. Ils prétendent servir le peuple alors qu'ils ne servent qu'eux même ainsi que leur ventre ce sont des ventriotes, des postologues, des aventuriers, ce sont des ennemis du peuple. Il faut les démasquer, il faut les combattre. Qui sont les ennemis du peuple congolais et africains ? C'est encore cette fraction ou tranche de la bourgeoisie qui s'enrichit malhonnêtement par la fraude, par la corruption, par le pourrissement des agents de l'État ou de la classe politique congolaise, pour arriver à introduire au pays toutes sortes de produits avariés, périmés dont les prix sont multipliés par 10, ce sont les ennemis du peuple congolais. Ce groupe d'individus ou cet individu ou encore fraction de la bourgeoisie, il faut la combattre et nous devons la combattre. Qui sont les ennemis du peuple congolais ? Les ennemis du peuple ce sont encore les hommes politiques qui ne parcourent la campagne que lorsqu'il y a des élections présidentielles et législatives. Ce sont encore ces hommes politiques qui sont convaincus qu'eux seuls peuvent faire marcher le pays or nous de la diaspora congolaise, nous sommes convaincues que les 7 millions des ressortissants congolais vivant a à l'étranger ou à l'extérieur du territoire national représentons 7 millions d'hommes politiques capables de conduire ce pays jusqu'à bon port ti n'a esika Ya libongo
Les ennemis du peuple, ce sont encore et encore ces forces de l'obscurité c'est à dire Ya molili, ces forces qui sous couvert spirituel, sous des couvert coutumiers, au lieu de servir réellement les intérêts moraux du peuple, au lieu de servir réellement les intérêts sociaux du peuple, sont en train de l'exploiter sans relâche, il faut les combattre et nous les combattrons à jamais comme jamais avant. Les ennemis du peuple sont également hors de nos frontières naturelles. Ils s'appuient sur des apatrides qui sont ici et là parmi nous, des infiltrés à tous les échelons de la société chez les civils comme chez les militaires, chez les hommes comme chez les femmes, chez les jeunes comme chez les vieux, en ville comme à la campagne. Ils sont là, les ennemis du peuple, ils sont là, les ennemis extérieurs. C'est le néocolonialisme, bref c'est l'impérialisme.

Le peuple aime la liberté, le peuple aime la démocratie alors par conséquent, il s'attaquera à tous les ennemis de la liberté et de la démocratie. L'impérialisme est partout et à travers sa culture qu'il répand, à travers ses fausses informations, il nous amène à penser comme lui,il nous amène à nous soumettre à lui, à le suivre et à le servir dans toutes ses manoeuvres. De grâce, il faut que nous lui barrions la route à cet impérialisme. C'est cet impérialisme qui a organisé des débarquements dans certains pays que nous connaissons bien. C'est cet impérialisme qui a armé ceux qui en Afrique du sud tuent nos frères. Cet impérialisme à assassiné les Lumumba, Cabral, Kwame Nkrumah et autres j'en passe...

Bienvenu massamba MP

Repost 0
Published by diasporanabisomoko.com
commenter cet article
27 mars 2017 1 27 /03 /mars /2017 15:23
Repost 0
Published by diasporanabisomoko.com
commenter cet article
27 mars 2017 1 27 /03 /mars /2017 15:14
Repost 0
Published by diasporanabisomoko.com
commenter cet article