Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 février 2019 2 19 /02 /février /2019 08:05

Nous sommes ici aujourd'hui pour oser dire la verite, cette verite que la Belgique dissimule depuis des longues annees, cette verite qui est que sous Leopold II, le Congo Kinshasa tout entier était un camp de concentration, un camp de travail forcee qui permit a la famille royale belge mais aussi a la Belgique de s'enrichir sur le sang et la mort des congolais. Jamais sans le congo-kinshasa la Belgique  ne serait devenue une grande puissance mondiale. Jamais sans le congo le Belgique n'aurait pu se developper comme elle l'a fait. Dans tous les magnifiques bâtiments de Bruxelles, c'est le sang des congolais qui coule !

La fortune de la famille saxe cobourg, la famille royale belge, a été en majeure partie constituee sur le pillage a grande echelle du congo Kinshasa et l'exploitation des congolais. Ce n'est pas un crime de l'affirmer, c'est une verite a retabblir !

Et meme si cette verite a souvent été cachee, je n'ai pas peur d'affirmer que c'est également la Belgique qui, soutenu par les USA dans le annees 60, a cree le sida au congo-kinshasa en utilisant les congolais comme des cobayes pour des expériences menees sur le vaccin de la polio, bref nous sommes laa pour demander a la Belgique de reconnaitre ses crimes, pour demander a la communaute internationale de reconnaitre la souffrance du peuple congolais. Presque tous le jours, nous commémorons la Shoas. Il ne se passe pas une semaine sans qu'on parle dans les medias ou la television du calvaire des juifs. La Shoas, c'est 6 millions de morts. C'est l'horreur bien entendu, c'est un crime horrible mais la colonisation belge au congo, c'est plus de 10 millions de morts. Et je ne compte pas les victimes du sida, d'Ebola ou des femmes viollees. 10 millions de morts ! Et pas une ligne dans les manuels d'histoire de nos enfants ! pas un mot !

Les congolais ont-ils moins de valeurs que les juifs ? Non, ils méritent donc d'etre respectees comme eux. Les congolais méritent de voir leur souffrance passee reconnue. Et je l'ai dit, la Belgique doit presenter des excuses formelles et fermes pour les crimes commis au congo-kinshasa, c'est un devoir moral ! Un devoir que le Roi Philippe se doit d'executer car lui seul est mesure de sexcuser au nom du peuple belge et de sa famille !

Mes amis, nous sommes présents ce 26 novembre 2013 pour exiger des excuses mais plus que des mots, ce sont des actions que nous voulons. Nous exigeons que les crimes contre l'humanite auxquels la Belgique participe toujours au Congo-Kinshasa cessent !

Nous commémorons certes les victimes passees mais nous nous mobilisons surtout pour les victimes actuelles, ces victimes du genocide commis a l'est du pays ces dernieres annees, ces femmes victimes de viols horribles mais aussi les victimes de l'immobilisme et de la mauvaise gouvernance du president congolais actuel, marionnette des intérêts financiers et des multinationales occidentales qui dirigent ce "monde du fric a tout prix" !

Pour changer cette realite, il faut changer de politique. Sans un veritable changement au niveau des dirigeants politiques occidentaux, jamais je vous dis bien jamais, le congo-kinshasa ne disposera d'une relle independance. Les pouvoirs en place ont bien trop interet a poursuivre l'exploitation du congo-kinshasa. Les congolais ouu qu'ils se trouvent dans le monde ont donc une mission importante et cruciale a savoir : participer aux changements politiques dans leur pays d'adoption ou d'origine afin de changer le sort du congo-kinshasa.

A la chambre des représentants :

1. vu les nombreux témoignages établissant l'exploitation indigne et les mauvais traitements dont était victime la population congolaise, y compris l'esclavage, la malnutrition, et les mutilations confère affaire des mains coupées avec photos a l'appui; en particulier dans l'industrie du caoutchouc, qui menèrent a un mouvement international de protestation mené par le Royaume-Unis et les USA au début des années 1900.

2. Vu que le rapport rendu en 1904 par une commission d'enquête internationale, indépendante, la commission Edmond Janssens, composée principalement de magistrats, basée sur 4 mois d'investigations sur le terrain au Congo et l'audition de centaines de témoins, dont l'audition des congolais mutilés confirme la surexploitation forcée de la main-d'œuvre soit disant indigène qui avait pour résultat le vidage forcé des villages de leur population mâle.

3. Vu le manque coupable d'encadrement des représentants de Leopold II et son désintéressement complet des conditions de travail des congolais, n'ayant en tête que le seul rendement au mépris des droits de l'homme.

4. Vu le génocide commis entre 1884 et 1925 au cours duquel le Congo vit sa population diminuée de moitié soit de plus de 10nmillions de morts.

5. Vu que le Roi Leopold II de Belgique  avait connaissance du génocide en œuvre et qu'il en fut même a l'origine en privilégiant la rentabilité au mépris de tout respect humain.

6. Vu que des 1884, l'Etat belge fut associé a l'entreprise  de Leopold II au Congo qu'il soutint en volant différents textes au parlement.

7. Vu que le Roi, bien conscient de la réalité du génocide perpétré fit en sorte de détruire les documents accablants d'époque avant la fin de son règne.

8. Vu que le système d'exploitation inhumaine intensive et le travail forcé continuèrent a être d'application au sein du Congo-belge.

9. Vu les exactions et les souffrances subies par la population congolaise entre 1884 et 1960, date de l'indépendance du Congo.

Demande au gouvernement fédéral :

1. De reconnaitre le génocide perpétré dans l'Etat indépendant du Congo par le Roi Leopold II et ses représentants entre 1885 et 1908.

2. De condamner le régime du travail forcé mis en place durant cette période par le roi des belges.

3. De reconnaitre les crimes commis par la Belgique durant la colonisation de 80 ans.

4. De présenter des excuses officielles au nom du pays et de la famille royale a tous les congolais qui ont souffert ou ont perdu des proches au cours de cette sombre période;

5. D'abandonner les reflexes néo-colonialistes et d'opter pour une nouvelle collaboration entre nos 2 pays basée sur le respect mutuel et une meilleure éthique et poursuivant l'intérêt des 2 nations et non d'un pays au détriment de l'autre.

Extrait tiré du livre "BEBOUT" de Laurent Louis ex-député fédéral belge.

 

Bienvenu Massamba MP

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : diasporanabisomoko
  • : je diffuse l'actualite tant africaine qu'internationale.
  • Contact

Recherche

Www.topchretiens.com