Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 février 2017 4 09 /02 /février /2017 11:26
RDC : VOICI L’HÉRITAGE QUE NOUS LÈGUE LE PRÉSIDENT ÉLU ETIENNE TSHISEKEDI WA MULUMBA

 LA DECLARATION SUR LES DROITS DES PEUPLES AUTOCHTONES ADOPTEE EN SEPTEMBRE 2007  DISPOSE : "LES PEUPLES AUTOCHTONES DOIVENT DISPOSER DES VERITABLES MOYENS DE CONTROLE SUR LEUR EXISTENCE, DE PRESERVER LEURS SPECIFICITES ET IDENTITES CULTURELLES, DE VIVRE A L'ABRI DES DISCRIMINATIONS ET DES MENACES DE GENOCIDE, ET D'AVOIR UN ACCES PROTEGE AUX TERRES ET AUX RESSOURCES NATURELLES QUI DU RESTE SONT ESSENTIELLES POUR LEUR BIEN-ETRE ET LEUR SURVIE" Congolese people must United ezali n'a intérêt nabiso nyonso bisika tozuami, tobunda pona lisanga,Bomokoyamboka, liboke,mpoke,pona tolonga défi Ya lobi,oyo ezali bongo : égalité n'a liberté nabiso nyonso. Totika  kimotema likundu, motema mabe lisusu te. Na égalité tolingi koloba traitement égal, bokeseni te kasi uniforme tope uniformité nabiso nyonso, c'est -à-dire soumission totale au même droit entre les citoyens d'un même pays, à l'instance ici aux mêmes égalités de chance de réussite. Na liberté tolingi koloba boye : kolongwa na kibo-umbu yaba paya, kolongwa naba liens, ba chaînes pona tokota na gouvernance Ya raison nabisomoko nanu. Bana mboka rdc Congo tope bacongolais Ya solosolo esengeli bazalaka naba véritable moyen tope ba arsenal Ya contrôle na oyo etali existence nabango c'est-a-dire na vie humaine tope bizaleli na bango, bobateli tope conservation oyo ezali propre pona bango kaka, ba musiciens nabiso bayembaka PE balobaka tala modèle na tala mabina mboka na biso pamba te.  Na identités culturelles tolingi koloba caractèristiques permanentes aux congolais donc oyo ezali semblable naba congolais. Voilà pourquoi nous souffrons des crises identitaires continuellement, yango ezali kopesa mobulu depuis l'avènement de Afdl au Zaïre d'alors. Pona to vivre mosika tope libanda yaba discrimination Ya mitindo na mitondo, Ya ndenge na ndenge, bakisa naba menaces yaba génocide, nakozala na couloir moko bien protégé na mabele nabiso natina yako salaka bilanga pona auto suffisance alimentaire lokola ba chinois, kotongoko ba ndaku tope ba infrastructures, nakozalaka PE naba couloir naba nkita nabiso oyo ezali bongo nécessaire tope na Tina Ya bozali tope bizaleli malamu, na bomengo nabiso bana Ya mboka. Ezali bongo pamba té, esengeli tozalaka entièrement na contrôle wana sinon te mboka ekobongo té. État de droit ezali tangu nini ? : c'est quand tout le monde contrôle tout le monde que le développement du pays jaillit au grand jour pour tous. Tomikosa te, nkita Ya mboka ezali pona banayamboka nanu, bapaya bakoya na suka tope en dernière position, lutte contre la pauvreté yango wana banayamboka. Donc bref tozali ba légataires Ya démocratisation Ya mboka nabiso moko RDC Congo. Bitumba wana ezali lisusu kaka Ya défunt père Ya démocratie congolaise Étienne tshisekedi wa mulumba te, kasi pona biso ba légataires congolais reconnus, officiels, bana Ya mboka Congo mobimba. Tokobo tope tokoba na musala wana tope misala wana: "Démocratisons la RDC" devient et doit devenir notre 31eme article de la déclaration universelle des droits de l'homme.

Songeons y et mettons cela en pratique dans notre quotidienneté.

Je vous remercie.

Extrait du livre : RDC centre de départ de la libération de l’Afrique entière concernant même le pourquoi d’arriéré de démocratisation dans notre pays ?

RDC : POURQUOI LA RDC EST VICTIME D'ARRIERE DE DEMOCRATISATION CONTINUELLEMENT !

SI DANS LES ANNEES FLORISSANTES DE LA ZAIRIANNISATION, LE ZAIRE D'ALORS TOUT AU DEBUT DES ANNEES 1973, 1974 JUSQUE DANS LES ANNEES 1980 ETAIT CONSIDERE COMME UN PAYS BIEN SECURISE AVEC DES CARTES D'IDENTITES DITES "MAYI YA PONDU", AUJOURD'HUI FAUTE DE FAIRE MIEUX ET DE FAIRE SENS COMMUN AVEC L'INFILTRATION MASSIVE DES RWANDAIS ET DES OUGANDAIS AU POUVOIR LORS DE L'ARRIVEE DE LAURENT DESIRE KABILA ET ALIES AFDL AUX AFFAIRES ET A LA GOUVERNE DE LA RDC, AINSI QUE LA VISEE RUSEE DES CES DERNIERS "RWANDAIS ET OUGANDAIS" D'INSTAURER L'EMPIRE IMATUTSIS PAR LEUR REUNIFICATION DANS LA REGION DES GRANDS LACS, AJOUTER A CELA LA VISEE EXTERIEURE SUR LA MAIN MISE AUX RICHESSES DE LA REGION DU KIVU PAR LES RWANDAIS ET LES OUGANDAIS INTERPOSES SOUS L'INFLUENCE DES MULTINATIONALES ETRANGERES, AINSI QUE L'HYPOCRISIE DES DIRIGEANTS CLANDESTINS A SUPPORTER ET A ALIMENTER LES GROUPES ARMES A L'EST DU PAYS EN VUE DE MAINTENIR LES ETATS DE GUERRE ET D'INSECURITE. DES CIRCONSTANCES CONFUSES OU PERSONNE NE CONNAIT PERSONNE, OU LA CRISE MULTIFORME ENGENDRE UN AFFAIBLISSEMENT TOTAL DES INSTITUTIONS CLASSIQUES D'INTEGRATION COMME LA SOCIETE CONGOLAISE, L'EGLISE CONGOLAISE, LA FAMILLE CONGOLAISE, LE TRAVAIL AINSI QUE L'ETAT CONGOLAIS ET DES VIOLATIONS MASSIVES DES DROITS DE L'HOMME NOTAMMENT LA LIBERTE DE PENSEE ET D'ACTIONS SUSCEPTIBLES D'AMENER DU SENS AUX CHANGEMENTS AINSI QU'AUX MUTATIONS QUI S'OPERENT A TRAVERS LE MONDE ENTIER. LA REALITE AVEC LA MONDIALISATION IMPOSE A LA RDC ET AUX CONGOLAIS UN CHANGEMENT DE RYTHME, DE CADENCE ET DU TEMPS. PAR MANQUE DES REFORMES ET DE SUIVIE, LA SOCIETE CONGOLAISE AVANCE A PLUSIEURS VITESSES SANS MECANISME REGULATEUR POUVANT L'ASSURER L'EMBRAYAGE DE CES FORCES NOVATRIVES DIVERSES QUI ACTUELLEMENT VONT CHACUNE LEUR ROUTE, LEUR ITINERAIRE FAUTE D'UN CONTROLE, D'UN AUDIT INTERNE ADEQUAT; C'EST DONC LA PARALYSIE ET LA DISLOCATION QUI MENACENT AU PLUS HAUT POINT. LES CONGOLAIS NE SAVENT PLUS DANS QUEL TEMPS ET DANS QUELLE EPOQUE ILS SE RETROUVENT CAR ETANT EN PERTE DE REPERES ET DES POINTS DE CONVERGENCE C'EST-A-DIRE COMME SI POUR EUX LE PASSE N'EXISTE PLUS OU N'A JAMAIS EXISTE DU TOUT. A PREMIERE VUE, LES CONGOLAIS SONT EN PANNE D'HISTORICITE COMME POUR DIRE QUE LE SIECLE PASSAIT SOUS LE JOUG DES COLONS BELGES NE LEUR DISENT RIEN ET QUE TOUT CE QUE NOS ANCETRE ET NOS PROPHETES D'ANTAN ONT ENDURE COMME SOUFFRANCE ET SACRIFICES NE REPRESENTENT RIEN A LEURS YEUX. ALORS QUE LE MONDE EVOLUE QUOI DE PLUS NORMAL A UN PEUPLE MUR ET AVERTIT DE CONTINUER A REVENDIQUER LE RESPECT DE SES DROITS LES PLUS FONDAMENTAUX COMME L'INDIQUE NOTAMMENT LA DECLARATION SUR LES DROITS DES PEUPLES AUTOCHTONES ADOPTEE EN SEPTEMBRE 2007 QUI DISPOSE : "LES PEUPLES AUTOCHTONES DOIVENT DISPOSER DES VERITABLES MOYENS DE CONTROLE SUR LEUR EXISTENCE, DE PRESERVER LEURS SPECIFICITES ET IDENTITES CULTURELLES, DE VIVRE A L'ABRI DES DISCRIMINATIONS ET DES MENACES DE GENOCIDE, ET D'AVOIR UN ACCES PROTEGE AUX TERRES ET AUX RESSOURCES NATURELLES QUI DU RESTE SONT ESSENTIELLES POUR LEUR BIEN-ETRE ET LEUR SURVIE", AINSI QUE LES ARTICLES 22 A 27 DE LA DECLARATION UNIVERSELLE DES DROITS DE L'HOMME DU 10 DECEMBRE 1948 QUI DISPOSENT : "Toute personne, en tant que membre de la société, a droit à la sécurité sociale ; elle est fondée à obtenir la satisfaction des droits économiques, sociaux et culturels indispensables à sa dignité et au libre développement de sa personnalité, grâce à l’effort national et à la coopération internationale, compte tenu de l’organisation et des ressources de chaque pays c'est-a-dire La société dans laquelle tu vis doit t'aider à profiter de tous les avantages (culture, travail, protection sociale) qui te sont offerts ainsi qu'à tous leshommes et femmes de ton pays et à les développer. Toute personne a droit au travail, au libre choix de son travail, à des conditions équitables et satisfaisantes de travail et à la protection contre le chômage. Tous ont droit, sans aucune discrimination, à un salaire égal pour un travail égal. Quiconque travaille a droit à une rémunération équitable et satisfaisante lui assurant ainsi qu’à sa famille une existence conforme à la dignité humaine et complétée, s’il y a lieu, par tous autres moyens de protection sociale. Toute personne a le droit de fonder avec d’autres des syndicats et de s’affilier à des syndicats pour la défense de ses intérêts c'est-a-dire Tu as le droit de travailler, de choisirlibrement ton travail, d'avoir un salaire suffisant pour vivre et faire vivre ta famille. Si un homme et une

femme font le même travail, ils doivent gagner autant. Tous ceux qui trvaillent ont le droit de se regrouper pour defendre leurs interets. Toute personne a droit au repos et aux loisirs et notamment à une limitation raisonnable de la durée du travail et à des congés payés périodiques c'est-a-dire La durée du travail de chaque jour ne

doit pas être trop longue, car chacun a le droit de se reposer et doit pouvoir prendre régulièrement des vacances

qui lui seront payées. Toute personne a droit à un niveau de vie suffisant pour assurer sa santé, son bien-être et ceux de sa famille, notamment pour l’alimentation, l’habillement, le logement, les soins médicaux ainsi que pour les services sociaux nécessaires ; elle a droit à la sécurité en cas de chômage, de maladie, d’invalidité, de veuvage, de vieillesse ou dans les autres cas de perte de ses moyens de subsistance par suite de circonstances indépendantes de sa volonté. La maternité et l’enfance ont droit à une aide et à une assistance spéciales. Tous les enfants, qu’ils soient nés dans le mariage ou hors mariage, jouissent de la même protection sociale. Toute personne a droit à l’éducation. L’éducation doit être gratuite, au moins en ce qui concerne l’enseignement élémentaire et fondamental. L’enseignement élémentaire est obligatoire. L’enseignement technique et professionnel doit être généralisé ; l’accès aux études supérieures doit être ouvert en pleine égalité à tous en fonction de leur mérite. L’éducation doit viser au plein épanouissement de la personnalité humaine et au renforcement du respect des droits de l’homme et des libertés fondamentales. Elle doit favoriser la compréhension, la tolérance et l’amitié entre toutes les nations et tous les groupes raciaux ou religieux, ainsi que le développement des activités des Nations Unies pour le maintien de la paix. Les parents ont, par priorité, le droit de choisir le genre d’éducation à donner à leurs enfants. ute personne a le droit de prendre part librement à la vie culturelle de la communauté, de jouir des arts et de participer au progrès scientifique et aux bienfaits qui en résultent. Chacun a droit à la protection des intérêts moraux et matériels découlant de toute production scientifique, littéraire ou artistique dont il est l’auteur" et qui viennent de detailler les droits economiques, sociaux et culturels pour lutter contre la pauvrete au nom du droit a la dignite. Partant de la, les congolais sont egalement en panne d'initiative c'est-a-dire la difficulte pour les congolais aujourd'hui de se projeter dans l'avenir et d'essayer de s'y situer et de s'identifier encore de maniere soutenable et soutenue. Que des slogants pour des slogants decrivant le changement a venir comme apporteur d'espoir alors que rien est assure et rien est fait pour changer la situation. ENFIN, LES CONGOLAIS SE RETROUVENT DE NOUVEAU EN PANNE DE LA SYNCHRONIE C'EST-A-DIRE QUE VUE LA CRISE QUI FRAPPE LA SOCIETE, L'EGLISE, LA FAMILLE, LE TRAVAIL, L'ETAT ET AUTRES INSTITUTIONS SYMBOLIQUES QUI AUPARAVANT DANS LES ANNEES 1960, 1970 JOUAIENT DE PLUS EN PLUS UN ROLE CAPITAL D'INTEGRATION, DE MELLANGE, D'ASSEMBLEGE ET DE VRAI BRASSAGE DES DIFFERENTS PERSONNAGES AU SEIN DE LA SOCIETE PAERCE QUE DEMISSIONNAIRES TOUS AU JOUR D'AUJOURD'HUI A POUVOIR PRESERVER ET PERENISER LEURS VOCATIONS QUI SE VEULENT RESPONSABLES D'ENSEIGNER ET DE PRECHER LA SOLIDARITE, LA CONVIVIALITE, LA PAIX, LA SECURITE, LA PREVENTION ET AUTRES. LES CONGOLAIS APPELES AUTREMENT "AYANT CAUSES" MEME DES RESSOURCES NATURELLES DE LEUR PAYS LA RDC SE VOIENT VICTIME D'ARRIERE DE CROISSANCE, DE DEVELOPPEMENT, D'ABRI, DE PROTECTION, DE LIBERTE, DE DEMOCRATISATION, DE RENOUVELLEMENT, DE NOUVEAUTE, D'HISTORICITE,D'INITIATIVE, DE SYNCHRONIE ETC ... ETC...

LA SOUVERAINETE RESIDANT DANS LE PEUPLE, ETANT UNE ET INDIVISIBLE, IMPRESCRIPTIBLE ET INALIENABLE RECQUIERT A TOUS LES CONGOLAIS DE RECOURIR SANS PLUS TARDER A LEUR DROIT DE SOULEVEMENT POPULAIRE COMME LE DISPOSE SI BIEN LES ARTICLES 33 ET 35 DE LA DECLARATION UNIVERSELLE DES DROITS DE L'HOMME DE 1793 QUI STIPULE : "QUAND LE GOUVERNEMENT VIOLE LES DROITS DU PEUPLE, L'INSURRECTION ET LA DESOBEISSANCE CIVILE SONT POUR LE PEUPLE, LE PLUS SACRE DES DROITS ET LES PLUS INDISPENSABLE DES DEVOIRS ET QUE LA RESISTANCE A L'OPPRESSION ET A LA MENACE DE BALKANISATION SONT LES CONSEQUENCES DES AUTRES DROITS DE L'HOMME"; D'OU CHAQUE FOIS QU'UNE FORME DE GOUVERNEMENT DEVIENT DESTRUICTIVE DU BUT QUI L'ETABLIE A SAVOIR : LES GOUVERNEMENTS SONT ETABLITS PARMI LES HOMMES DETENANT LEUR POUVOIR LEGITIME DU CONSENTEMENT DE LES GOUVERNER, DONC LE PEUPLE A LE DROIT ET DEVRIAIT AVOIR LA DROIT DE LE CHANGER OU DE L'ABOLIR ET D'ETABLIR UN NOUVEAU GOUVERNEMENT PLUS SOUCIEUX A L'ECOUTE DES NECESSITES DE CE DERNIER.

Bienvenu Massamba MP

Partager cet article

Repost 0
Published by diasporanabisomoko.com
commenter cet article

commentaires