Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 avril 2016 7 10 /04 /avril /2016 17:52
BIENVENU MASSAMBA MP CONSEILLE LA JEUNESSE CONGOLAISE DE S’ORGANISER EN HAUT COMITE DE VIGILANCE POPULAIRE.

~~En vue d’accompagner le processus électoral en RDC et d’amener l’alternance politique voulue en temps voulu. Le MP et président fondateur du groupe et communauté des ressortissants congolais vivant a l’Etranger propose la mise sur pied du “HAUT COMITÉ DE VIGILANCE POPULAIRE, HCVP en sigle” qui se veut être la police populaire emmenant du peuple congolais lui-seul souverain primaire d’ou émane l’imperium. En effet, nous nous devons nous assurer du bon déroulement du processus électoral dans notre pays la RDC et d’un avènement serein d’une alternance politique pacifique au Congo ainsi qu’un changement de pouvoir; passage oblige d’une démocratie crédible au pays de PATRICE EMERY LUMUMBA. Précisons ici que le 19 Décembre 2016 prochain est réputé comme date fatidique de la kabilie qui doit tirer sa révérence. Vouloir ou pas, les élections libres, démocratiques et transparentes doivent se tenir sans tergiversation ni atermoiement conformément a l’article 17 de la charte africaine de la démocratie qui stipule ce qui suit : ARTICLE 17 Les Etats parties réaffirment leur engagement à tenir régulièrement des élections transparentes, libres et justes conformément à la Déclaration de l’Union sur les Principes régissant les Elections démocratiques en Afrique. A ces fins, tout Etat partie doit : 1. Créer et renforcer les organes électoraux nationaux indépendants et impartiaux, chargés de la gestion des élections. 2. Créer et renforcer les mécanismes nationaux pour régler, dans les meilleurs délais, le contentieux électoral. 3. Faire en sorte que les partis et les candidats qui participent aux élections aient un accès équitable aux médias d’Etat, pendant les élections. 4. Adopter un code de conduite qui lie les partis politiques légalement reconnus, le gouvernement et les autres acteurs politiques avant, pendant et après les élections. Ce code contient un engagement des acteurs politiques à accepter les résultats des élections ou de les contester par des voies exclusivement légales. Voila pourquoi, le Haut comité de vigilance populaire devrait apporter son expertise face aux enjeux de l’heure concernant les fraudes massives qui ont émaillées dernièrement pendant les précédentes élections générales de 2006 et 2011 qui entretiennent la crise de leadership actuel que traverse la RDC. L’appel est lancé désormais a tous les principaux acteurs politiques intérimaires que ça soit les chefs coutumiers, gouverneurs, chefs des districts etc... etc... de faciliter l’installation de ces hauts comités de vigilance populaire qui se veulent salutaires pour assurer la bonne passation de pouvoir en RDC comme le souligne si bien notre constitution du 18 Février 2006 dans ses articles 63 et 64 comme suit : Tout Congolais a le droit et le devoir sacré de défendre le pays et son intégrité territoriale face à une menace ou à une agression extérieure. Un service militaire obligatoire peut être instauré dans les conditions fixées par la loi. Toute autorité nationale, provinciale, locale et coutumière a le devoir de sauvegarder l'unité de la République et l'intégrité de son territoire, sous peine de haute trahison. Article 64 Tout Congolais a le devoir de faire échec à tout individu ou groupe d'individus qui prend le pouvoir par la force ou qui l'exerce en violation des dispositions de la présente Constitution. Toute tentative de renversement du régime constitutionnel constitue une infraction imprescriptible contre la nation et l'Etat. Elle est punie conformément à la loi.

Bienvenu Massamba MP

Partager cet article

Repost 0
Published by diasporanabisomoko.com
commenter cet article

commentaires