Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 septembre 2015 6 19 /09 /septembre /2015 20:16

Le groupe de frondeurs des sept partis politiques de la Majorité présidentielle (MP) surnommé « G7 » est dorénavant une plate-forme politique dont le fonctionnement sera établi et rendu public prochainement. L'un des membres de ce groupe, Charles Mwando Simba, l'a annoncé jeudi 17 septembre, lors d'un point de presse organisé à Kinshasa.

Charles Mwando a précisé que G7 est déterminé à continuer à défendre les valeurs fondamentales, notamment le respect de la constitution.

À son tour Olivier Kamitatu a plutôt appelé les membres de leurs différents partis de tirer les conséquences de cette prise de position.

« Ils doivent le faire en âme et conscience», a insisté Kamitatu.

Le G7 a adressé lundi dernier une lettre au président Kabila pour demander « le respect absolu » de la constitution. Le regroupement de ses partis politiques a également dénoncé des «manœuvres inavouées » pour ne pas respecter la constitution, imputant à la Majorité une « stratégie suicidaire ».

Après leur déclaration, le bureau politique avait dit constater « l'auto-exclusion » de ces partis de la MP et qu'ils devraient en tirer les conséquences.

Charles Mwando Nsimba, président de l'Union nationale des démocrates fédéralistes (Unadef), l'un des signataires de la lettre ouverte demandant au président Kabila le respect de la constitution pour l'organisation des elections, a déposé jeudi sa démission au poste de 1er vice-président de l'Assemblée nationale, a-t-il dit à un journaliste de Radio Okapi au palais du peuple, siège du Parlement, sans donner plus de détails.​

Partager cet article

Repost 0
Published by diasporanabisomoko.com
commenter cet article

commentaires