Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 septembre 2015 6 19 /09 /septembre /2015 19:51
EN QUOI DONC CONSISTE L’EVANGILE “EMPECHEOLOGIE” PAR BIENVENU MASSAMBA MP DE LA DIASPORA CONGOLAISE !

L’empecheologie est une doctrine transferable entre individu en vue de denoncer les anti-valeurs, les differentes cultures qui freinent l’elan de la democratie de maniere generale et sur le plan mondial. Et dans le contexte actuel de l’histoire de notre pays qui est la RDC; cela implique : 1) Barrer la route contre toute tentative de balkanisation. 2) Barrer la route contre le glissement de pouvoir en RDC. 3) Barrer la route contre la revision constitutionnelle en RDC. 4) Barrer la route contre le decoupage territorial precipite et excessif. 5) Barrer la route a toute tentative diarrheique de dialogue genre suncity bis en afrique du sud de la honte ou l'on ne se partage que les postes strategiques pour mieux exploiter ses compatriotes pour des interest mercantilles. 6) Barrer la route a toute tentative de voie referendaire en vue de prolonger le mandate du president sortant qui a a fait plus de 2 mandats au sommet de l'Etat congolais sans rien apporter des reelles concretisations aux vecus quotidients du people congolais. 7) Barrer la route aux multinationals etrangeres d'exploiter de maniere arbitraire les ressources naturelles et minerals de la RDC au detriment des fils et filles du pays. 8) Barrer la route a toute tentative de viol ainsi que des violations sexuelles massives a l'est ainsi qu'au reste de l'etendue du pays. 9) Barrer la route a la politique aigue de la ventrologie ou du tube digestif a moyen et a long terme. 10) Barrer la route a toute ingerence exterieure aux affaires internes de chaque Etat libre et independant digne de ce nom c’est-a-dire respecter le droit des peuples a disposer d’eux-memes donc a l’autodetermination telle que définie dans l'article premier de la Charte des Nations unies, puis dans un certain nombre de textes ultérieurs tels que la résolution 1514 (XV) de 1960 sur « l'octroi de l'indépendance aux peuples et aux pays coloniaux », l'autodétermination d'un peuple implique des droits politiques, mais aussi des droits économiques, culturels et sociaux.

Le droit politique à l'autodétermination interne concerne la libre détermination, par chaque peuple, de son statut et de son régime politiques. L'autodétermination comporte aussi un certain nombre de droits économiques – notamment le droit des peuples à disposer librement de leurs richesses et de leurs ressources naturelles, ainsi que le droit d'assurer librement leur développement économique –, des droits en matière culturelle – en particulier, à l'éducation –, et enfin des droits sociaux – comprenant en particulier pour chaque peuple la détermination de son système social. Au niveau politique, l'autodétermination externe peut s'exercer dans trois situations principales : une domination coloniale, un régime de domination ou un apartheid, et une domination étrangère ; son exercice peut par ailleurs se traduire par la création d'un État souverain et indépendant, par une libre association ou une intégration avec un État indépendant, ou par l'acquisition de tout autre statut politique librement décidé par le peuple en question. En tout état de cause, l'autodétermination ne peut être réelle que si elle résulte d'un choix libre et volontaire, exprimé selon des méthodes démocratiques et largement diffusées. Il n’y a que le peuple et lui seul qui detient le droit de veto et le pouvoir coercitif de contraindre un individu ou groupe d’individu de lui imposer sa volonte. Il est ecrit quelque part dans le livre saint qui est la bible dans jean 8:32 que vous connaitrez la verite et la verite vous affranchira. Aujourd’hui le peuple congolais connait reellement la verite concernant le malheur qui frappe son pays. Le pays est sous-0ccupe par des troupes etrangeres notamment son armee victime de brassage desordonne ou l’on remarque des infiltrations par les militaires rwandais, ougandais et autres qui terrorisent la population congolaise en lieu et place de la defendre; l’entretien et la proliferation des groupes armes de maniere permanente. Le pays connait des conflits armes infernales et se retrouve sous la tutelle de l’onu parce que tout ce que le peuple congolais ne peut faire, il ne peut que le faire dans la cadre de l’accord cadre ainsi que des differents accords que les gouvernants de ce pays ont signe sans au prealable donner des eclairessissements de savoir pourquoi signer des accords suelement pour signer.

Voila ou meme vient a point nomme l’evangile du moment “l’empecheologie”.

Les articles de la charte des ressortissants congolais de l’etranger sont clairs et nets :

ARTICLE 14

Les ressortissants congolais vivant a l'etranger doivent defendre a tout prix une nouvelle politique evangelique dite "l'empecheologie" c'est-a-dire l'art de combattre les imperialistes, les multinationales, les occupants ainsi que leur marionnette de pouvoir continuer a perenniser leur sale besogne de destruction totale ou partielle du peuple africain et mettre en detour toute tentative sombre, machiavelique et hegemonique visant a remettre en cause l'emancipation, l'emergence, la croissance et le developpement du continent africain tout entier.

ARTICLE 15

Les ressortissants congolais vivant a l'etranger ont l'obligation de formaliser une farouche resistance contre tout individu ou groupe d'individu qui essaie de prendre le pouvoir et de s'y maintenir par la force tendant a l'exercer en violation de la disposition constitutionnelle en vigueur au pays d'origine en menant des campagnes de desobeissance civiles et de soulevement populaire y compris de journee ville morte pour liberer le peuple congolais en etat d'otage perpetuel.

Se referant au passage de Ephesiens 6:12 : Car notre lutte ou combat n’est pas contre le sang et la chair, mais contre les dominateurs de ces tenebres, contre les autorites, contre la puissance spirituelle de mechancete qui est dans les lieux celestes. Cela va nous renvoyer encore plus loin, a savoir les multinationales qui menacent notre integrite tant physique que territoriale. Ici, je vais pouvoir epingler la multinationale anglaise “SOCO” qui veut a tout prix exploiter le petrole au sein du parc des virunga qui est notre patrimoine touristique de renoms protege par l’UNESCO. L’exemple de cette multinationale parmi tant d’autres qui ont enregistre leur fortune a travers le pillage des ressources naturelles des pays africains en y provoquant parfois des guerres, conflits armes voire meme des balkanisations pour leur propres interets au detriment des populations autocthones comme on l’a vu avec le cas au soudan, aujourd’hui balkaniser en 2, le nord et le sud soudan a cause de l’exploitation du petrole. Vu la proliferation de ces multinationales qui pilulent a telle enseigne que leur puissance financiere commence a rivaliser avec celle des Etats. Par exemple l’entreprise petroliere CHEVRON TEXACO qui est plus riche que le portugal uni. Ma preoccupation est la suivante : si et seulement si une firme multinationale regorge un chiffre d’affaire plus puissant qu’un Etat alors il est fort probable que son pouvoir d’influence sera enorme par rapport a un syndicat de travailleurs ou bien des ONG autant que les autocthones des regions en conflits armes qui militent pour la preservation de leur milieu de vie. Eu egard au vecus quotidient de ces populations qui vivent parfois dans des conditions de vie difficile garnies d’une precarite preoccupante. Par exemple tous ces jeunes gens qui travaillent dans les gisements que ca soit de petrole, de cobalt, de coltant, de cassiterites ainsi que d’autres minerais utiles a la fabrication des outilsde communication et de l’areonotique etc... etc...

Dernierement le dossier des minerais de sang a franchi une étape importante mercredi 20 mai 2015 au Parlement européen réuni à Strasbourg. La gauche européenne a réussi à imposer un texte plus contraignant, pour les entreprises, que la version originale de la Commission européenne, concernant l’importation des minerais provenant des zones de conflits armés. Toutes les entreprises qui produisent, importent et transforment l’étain, le tantale, le tungstène et l’or seront soumis à une obligation de transparence. Les intervenants en amont de la chaîne, (exploitants, négociants, fondeurs) devront procéder à un audit pour s’assurer de la provenance des minerais. En aval, les intervenants auront l’obligation de vérifier leur traçabilité. Le vote des parlementaires constitue une avancée historique mais le texte devra encore être examiné par le trilogue, une formation tripartite de conciliation qui réunit parlementaires, ministres du Conseil européen et membres de la Commission. C’est seulement à l’issue de ces négociations que le nouveau règlement sera adopté dans sa partie finale. Le docteur congolais Denis Mukwege était, le lundi 11 mai, au Parlement européen à Strasbourg. Ce gynécologue de réputation internationale vient en aide aux femmes violées dans l'est de la République démocratique du Congo. Il est intervenu devant les députés européens dans le cadre d'un débat sur les questions des minerais extraits dans les zones de conflit. L'Union européenne négociant actuellement un projet de loi pour lutter contre l’exploitation illégale des minerais par les groupes armés. Parmi les mesures envisagées, l’Union européenne souhaite mettre en place un mécanisme de certification des entreprises. L’objectif est d’assurer une meilleure traçabilité des minerais qui arrivent sur le marché européen. Sur le principe, toutes les formations politiques du Parlement approuvent cette proposition, mais l’enjeu est de savoir quelle sera l’étendue de cette mesure.Le docteur Denis Mukwege a saisi l’occasion pour décrire le rôle que l’Europe peut jouer dans ce dossier : « Ce que nous attendons de l’Europe dans ce débat c’est qu’elle puisse adopter une loi contraignante. Cette loi doit contrôler la chaîne d’approvisionnement. Je pense que l’Europe peut nous aider, non seulement à certifier l’origine des mines, certifier que ces mines ont été exploitées de manière propre qui respecte les droits humains et contrôler toute la chaîne, jusqu’aux consommateurs ».

Il serait aberant de laisser continuer ce genre d’esclavgisme moderne qui ne dit pas son nom de maniere indefinie mais de mettre un terme a ces pratiques de la honte et de l’egoisme moderne. Article en continuation............

Partager cet article

Repost 0
Published by diasporanabisomoko.com
commenter cet article

commentaires