Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juin 2015 2 02 /06 /juin /2015 11:15
LA DIASPORA CONGOLAISE DE PARTOUT LE MONDE EST LA CLE A LA CRISE MULTIFORME DE LA RDC !

c'est entierement au depend de la diaspora congolaise de partout le monde de faire assoir des plans plausibles pouvant remettre leur pays d'origine qui est la rdc a la place qu'il faut en veillant a l'eradication totale de contextes combien confus de sous tutelle de l'onu, des conflits armes et d'occupation totale des armees etrangeres. Un pays aussi vaste en domination geographique, majoritairement surpeuple et voue a la domination continentale si pas mondiale du leader en devenir qui doit reunir tous les horizons de l'afrique, de l'est a l'ouest, du nord au sud et en se servant de la RDC comme point de depart ainsi que de repere de la liberation de l'afrique entiere toujours en etat d'otage force et perpetuel. Les Congolais de l’étranger ont suffisamment de l’expertise, des compétences et des expériences enrichissantes dans différents domaines qu’ils aimeraient partager avec leur pays d’origine pour l’aider à se redresser et renforcer ses capacités institutionnelles. Malheureusement, aucune politique publique est mise en place, notamment pour faciliter des investissements, tant financiers qu’intellectuels, de la diaspora et leur assurer la sécurité physique, financière et judiciaire. Aucune politique publique pour mobiliser les compétences de la diaspora et faciliter le transfert des connaissances acquises au bénéfice du développement local. Les Congolais de la diaspora sont traités comme des étrangers dans leur pays d’origine et souvent confrontés aux tracasseries administratives qui les découragent. Les congolais de l’étranger, de par leur nombre estimé à plus ou moins 7 millions, constituent un poids démographique et un soutien économique important. Si l’on pouvait imaginer fictivement leur regroupement dans un territoire donné, ils seraient démographiquement parmi les cinq provinces les plus peuplées de la RD Congo; la première province qui aurait un taux de chômage le plus bas, un niveau de vie le plus élevé, un niveau d’éducation supérieur à la moyenne du pays, une population jeune et en bonne santé physique. Globalement, elle serait la première province qui contribuerait énormément à l’économie, tant formelle qu’informelle, à soulager un tant soit peu la misère que connaisse l’immense majorité de la population dans un pays qui est considéré comme un scandale géologique.

Partager cet article

Repost 0
Published by diasporanabisomoko.com
commenter cet article

commentaires