Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 avril 2015 3 01 /04 /avril /2015 17:51
Martin Kobler évoque les causes profondes de l’instabilité

Echanger sur les enjeux de l’heure, tel est le but de la rencontre organisée hier mardi 30 mars entre le patron de la MONUSCO et les délégués des associations des jeunes de Kinshasa. Les questions des élections, la sécurité à l’Est, l’emploi de jeunes, l’éducation et la gestion illégale des minerais ont été passées au peigne fin au cours de ce face-à-face. Pour le représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU en RD Congo, la pauvreté et la gestion illégale des ressources minières sont les causes profondes de l’instabilité en RDC. Pour cela, il faut attaquer ces causes profondes en neutralisant tous les groupes armés qui pillent la RDC, a-t-il estimé.

Martin Köbler a rappelé à ses interlocuteurs, le mandat de la MONUSCO qui est celui de protéger les civils, le soutien technique et logistique des élections et la neutralisation des groupes armés œuvrant à l’Est de la RDC.
S’agissant des élections, le Chef de la MONUSCO explique que les Nations unies respectent les principes des droits internationaux. Cela renvoie à l’organisation des élections inclusives, libres, crédibles et démocratiques. » Nous voulons des élections qui garantissent la liberté d’expression, l’accès aux médias à tous les candidats « , soutient-il.

Abordant la question de la réduction de l’effectif de soldats de la paix, Martin Köbler a fait savoir que c’est une retraite graduelle. « Car, il faut se rassurer qu’une fois que les Casques bleus se retirent, le pays ne va plus tomber dans le chaos. A ce sujet, nous poursuivons les discussions avec le Gouvernement pour mettre une stratégique cohérente et maintenir le dialogue permanent ».

S’agissant de la création d’emplois, Martin Köbler fait savoir que cela relève de la responsabilité du Gouvernement. Ce dernier doit, selon lui, avoir un programme ambitieux pour l’emploi des jeunes. » Nous travaillons avec le Gouvernement pour créer les circonstances permettant la création d’emploi ».

S’adressant à ses hôtes, le chef de la MONUSCO avoue : « Les Nations Unies, ni ses agences ne créent pas suffisamment d’emplois au pays, c’est le Gouvernement qui a le devoir de créer le cadre pour le développement. Ce sont les entreprises privées qui créent les emplois. Le gouvernement doit créer un environnement propice pour attirer les investisseurs potentiels à apporter leur pierre à la reconstruction du pays ».

Selon Kobler, » il est inconcevable que le peuple congolais exporte les minerais et importe, par la suite, des produits de ces mêmes minerais « . Le chef de la MONUSCO fait ici allusion aux minerais de la RDC qui constituent la matière première dans la fabrication de téléphones portables et tablettes qu’on achète souvent cher à Kinshasa.

Cette rencontre a suscité un intérêt entre les deux parties. Ce qui a motivé le représentant de Ban Ki-moon en RDC d’organiser ce genre de rencontre souvent avec les jeunes afin de connaître leurs doléances et trouver tant soit peu des solutions. Mathy MUSAU

Partager cet article

Repost 0
Published by diasporanabisomoko.com
commenter cet article

commentaires