Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 avril 2015 3 29 /04 /avril /2015 17:14
Crise à l’UDPS : Tshisekedi partagé entre son fils Félix et son SG

Formation politique phare de l’Opposition depuis les années 90,1’ Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) est quasiment au bord de l’implosion. Si rien n’est fait, un schisme risque de s’installer au sein du parti cher à Etienne Tshisekedi.

Avec la deuxième place occupé par Etienne Tshisekedi lors de la présidentielle de 2011 avec près de 33%, d’aucuns avaient cru que l’UDPS allait davantage s’organiser pour viser le podium en 2016. Mais dans la pratique, on se rend vite compte que le parti de l’ancien Premier ministre de Mobutu n’a pas chassé ses vieux démons de la division. Depuis quelques jours, en effet, l’UDPS émet deux sons de cloche sur le dossier ayant trait à l’organisation des élections provinciales, locales et municipales. En tournée dans l’Est de la République démocratique du Congo, plus précisément à Goma, dans le Nord-Kivu – où il a tenu un meeting populaire sans être inquiété – Félix Tshisekedi, Secrétaire national du parti chargé des Relations extérieures, prenait à contre-pied le bureau politique de l’UDPS.

Le Secrétaire général de 1’UDPS, Bruno Mavungu, signait, avec les autres partis politiques de l’opposition, la déclaration au terme de laquelle ils prenaient la décision de ne pas prendre part aux élections provinciales, locales et municipales. Et de Goma où il se trouvait, Félix Tshisekedi va surprendre tout le monde en affirmant que son parti prendra part aux élections provinciales et locales, et qu’il conditionnait seulement la présidentielle de novembre 2016. Félix Tshisekedi a maintenu sa position même après que la direction de son parti ait rectifié le tir afin de le ramener à l’ordre.
La question que d’aucuns se posent aujourd’hui est celle de savoir qui dirige réellement l’UDPS ? Est-ce Félix Tshisekedi, le Secrétaire national chargé des Relations extérieures ? Ou Bruno Mavungu, le Secrétaire national du parti?

Silence coupable ou complice d’Etienne Tshisekedi

Que dit le président national du parti par rapport à ce débat sur la position finale que doit prendre l’UDPS en ce qui concerne les élections provinciales et locales ? L’homme s’alignerait-t-il sur la position de son fils Félix Tshisekedi ou sur celle de Bruno Mavungu, le Secrétaire général de son parti ? D’aucuns auraient voulu entendre Etienne Tshisekedi se prononcer officiellement sur ce sujet. Mais jusque-là, c’est le silence radio.

Cependant, l’on apprend qu’Etienne Tshisekedi a, depuis Bruxelles, indiqué que son parti, participera à toutes les élections. Cette information a été donnée par Rubens Mikindu, un membre influent du parti qui avoue avoir parlé pendant plusieurs minutes au téléphone avec son leader, Etienne Tshisekedi. Il a même souligné que l’entretien avait été facilité par Félix Tshisekedi.

Au niveau de la base, les combattants ne savent plus qui écouter ou qui suivre. Déjà, certains observateurs de la scène politique congolaise, surtout ceux qui suivent de près la marche de l’UDPS depuis sa création n’hésitent pas à conclure que Félix Tshisekedi parle au nom de son père, mais surtout comme probable futur président national de 1’UDPS.

Autre information au sein de l’UDPS : Valentin Mubake, jusqu’ici, Conseiller politique d’Etienne Tshisekedi est en train de tourner les pouces à Bruxelles, en Belgique, où il remue ciel et terre pour être reçu par son mentor. L’homme dit, à qui veut l’entendre qu’on lui a fait dire que le président de son parti ne veut pas le recevoir, Pour quelle raison ? La question reste posée !

Par CONGO NOUVEAU

Partager cet article

Repost 0
Published by diasporanabisomoko.com
commenter cet article

commentaires