Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mars 2015 2 24 /03 /mars /2015 22:20
Journée internationale pour l'élimination de la discrimination raciale 21 mars !

Tirer les leçons des tragédies de l’histoire pour combattre
le racisme aujourd’h
ui.

Chaque jour, des personnes de tous âges sont en proie à la haine, à l’injustice et à l’humiliation à cause de leur couleur de peau, de leur ascendance, de leur origine nationale ou ethnique, ou d’autres caractéristiques assimilées à l’idée de race. Cette discrimination est celle-là même qui a motivé l’oppression, la pauvreté, l’esclavage, le génocide et la guerre.

La Journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale nous offre l’occasion de réaffirmer notre engagement en faveur de l’édification d’un monde de justice et d’égalité, d’où la xénophobie et l’intolérance auront disparu. Nous devons tirer les leçons de l’histoire et prendre acte des ravages causés par la discrimination raciale. Pour ce faire, il faut préserver avec le plus grand soin la mémoire des errements du passé afin de mettre notre savoir au service de la lutte contre les préjugés et de l’enseignement de la tolérance, de la non-discrimination et du respect de la diversité partout et pour tous.

On célèbre cette année le cinquantième anniversaire de la Convention internationale sur l’élimination de toutes les formes de discrimination raciale et le début de la Décennie internationale des personnes d’ascendance africaine. Depuis un demi-siècle, la lutte contre le racisme et la discrimination raciale a fait des avancées. Nous avons assisté à la fin du colonialisme, à l’abolition de l’apartheid et à la naissance d’un mouvement mondial en faveur de l’égalité. L’histoire et l’actualité montrent cependant toutes deux que, dans le monde entier, la discrimination raciale demeure un danger manifeste à l’échelle individuelle et collective.

Il n’est possible de construire une paix durable qu’en respectant le principe de l’égalité en droit et en dignité de tous les individus, sans faire de distinction en fonction de l’appartenance ethnique, du sexe, de la religion, de l’origine sociale ou d’autres éléments identitaires. À cette fin, j’invite instamment toutes les nations à ratifier la Convention internationale sur l’élimination de toutes les formes de discrimination raciale, à promouvoir l’exactitude historique et à mettre en place des politiques et des lois à même d’éliminer toutes les formes de discrimination, comme le veut la Convention.

La discrimination raciale et ethnique se manifeste chaque jour, entravant tout progrès pour des millions de personnes dans le monde entier. Le racisme et l'intolérance peuvent prendre diverses formes – depuis le refus aux individus des principes fondamentaux d'égalité jusqu'à l'incitation à la haine raciale qui peut conduire au génocide –, qui toutes sont susceptibles de détruire des vies et de briser des communautés. La lutte contre le racisme est une question prioritaire pour la communauté internationale et se place au centre de l'action du Haut Commissariat aux droits de l'homme.

L'Organisation des Nations Unies se préoccupe de ce problème depuis sa fondation et l'interdiction de la discrimination raciale est inscrite dans tous les instruments internationaux de base relatifs aux droits humains. Elle impose des obligations aux États et les charge d'éliminer la discrimination dans les domaines public et privé. Le principe de l'égalité exige aussi des États qu'ils adoptent des mesures spéciales pour éliminer les conditions qui causent ou aident à perpétuer la discrimination raciale.

En 2001, la Conférence mondiale contre le racisme a produit le programme le plus autorisé et le plus complet de lutte contre le racisme, la discrimination raciale, la xénophobie et l'intolérance qui y est associée: Déclaration et Programme d'action de Durban. En avril 2009, la Conférence d'examen de Durban a passé en revue les progrès d'ensemble réalisés pour venir à bout du racisme et a conclu qu'il restait beaucoup à faire. Sans aucun doute, la plus grande réussite de la conférence a été de renouveler l'engagement de la communauté internationale envers l'agenda de lutte contre le racisme.

L'Assemblée générale,par sa résolution 68/237 du 23 décembre 2013, a proclamé la Décennie internationale des personnes d'ascendance africaine, débutant le 1er janvier 2015 et prenant fin le 31 December 2024, et ayant pour thème « Personnes d'ascendance africaine : considération, justice et développement. La Journée internationale pour l'élimination de la discrimination raciale est célébrée chaque année le 21 mars, pour commémorer ce jour de 1960 où, à Sharpeville (Afrique du Sud), la police a ouvert le feu et tué 69 personnes lors d'une manifestation pacifique contre les lois relatives aux laissez-passer imposées par l'apartheid. En proclamant la Journée internationale en 1966, l'Assemblée générale a engagé la communauté internationale à redoubler d'efforts pour éliminer toutes les formes de discrimination raciale (résolution 2142 (XXI)).

Le régime d'apartheid de l'Afrique du Sud a depuis lors été supprimé. Les lois et pratiques racistes ont été abolies dans de nombreux pays et nous avons créé un cadre international de lutte contre le racisme se fondant sur la Convention internationale sur l'élimination de toutes les formes de discrimination raciale. Cette convention va bientôt être ratifiée de façon universelle même si dans toutes les régions, trop d'individus, de communautés et de sociétés souffrent encore de l'injustice et des préjugés causés par le racisme.

Partager cet article

Repost 0
Published by diasporanabisomoko.com
commenter cet article

commentaires