Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 septembre 2014 4 04 /09 /septembre /2014 10:05
LA DIASPORA CONGOLAISE A DROIT DE RETABLIR SON DROIT DE VOTE AU PAYS D'ORIGINE !

EN VUE DE COMBLER LES RETARDS ET ARRIERES OU MIEUX LES CONTENTIEUX ELECTORAUX ENREGISTRES EN 2006 ET 2011 PAR LA DIASPORA CONGOLAISE OU LES RESSORTISSANTS CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER LORS DES ELECTIONS GENERALES DE LEUR PAYS D'ORIGINE, IL FAUT COMMENCER D'ORES ET DEJA A VULGARISER LES DIFFERENTS MOYENS DE VOTE NOTAMMENT LE VOTE PAR VOIE ELECTRONIQUE, LE VOTE PAR PROCURATION OU ENCORE PAR LE CANAL D'INSCRIPTION SUR LA LISTE ELECTORALE DES DIFFERENTS POSTES D'AMBASSADES OU CONSULATS EPARPIES A TRAVES LE MONDE ENTIER. LA COMMUNAUTE INTERNATIONALE EST OBLIGEE D'ETRE INTERPELEE SUR CES POINTS IMPORTANTS PARCE QUE LES RESSORTISSANTS CONGOLAIS DE L'ETRANGER DOIVENT RECOUVRIR LEUR DROIT SACRE ET CIVIQUE DE PRENDRE PART A LA DIRECTION DES AFFAIRES PUBLIQUES DE LEUR PAYS D'ORIGINE CAR IL N'EST PLUS QUESTION DE JOUER A L'ARBITRAIRE. LES PRINCIPES DE LA DEMOCRATIE EXIGENT QUE TOUT CITOYEN FAIT PARTI D'UN PEUPLE ET COMME TEL LE DROIT DE VOTE LUI DOIT ETRE DEVOLU EN TOUTES CIRCONSTANCES ET POUR LES ECHEANCES ELECTORALES DE 2016 LA DIASPORA CONGOLAISE DE PARTOUT LE MONDE A LE DROIT DE RETABLIR CE LIEN LONGTEMPS BRISE POUR UNE EXPRESSION TOTALE DE LA SOUVERAINETE DU PEUPLE, LA SOUVERAINETE APPARTENANT ET EMANANT DU PEUPLE SOUVERAIN PRIMAIRE QUI DETIENT SON EXERCICE EN CONSTANCE CAR AUCUNE NATION AU MONDE NE PEUT DECOLER OU VOIR SES CHANCES DE DECOLLAGE ACCECIBLES SANS LA PARTICIPATION EFFECTIVE DE SES RESSORTISSANTS VIVANTS A L'ETRANGER. LES CONGOLAIS RESIDANT A L'ETRANGER ONT LE DROIT DE VOTE AUSSI LONGTEMPS QU'ILS SONT DES CITOYENS CONGOLAIS, LEUR RESIDENCE A L'ETRANGER NE DOIT PAS CONSTITUER DES MOTIFS D'EXCLUSION DELIBERES DE PRENDRE PART AU VOTE ORGANISE DANS LEUR PAYS D'ORIGINE.

Dès lors, l’aspiration au droit à l’existence politique des membres de la Diaspora n’est pas une simple revendication à inscrire au tableau des doléances politiques. Elle est l’expression du lien juridique et politique non rompu avec le pays d’origine. « La pleine participation de la diaspora africaine à l’édification de l’Union africaine » doit donc s’entendre, non seulement comme la contribution dans les domaines socio-économiques, mais également comme la participation aux affaires publiques, c’est-à-dire l’exercice du droit de vote et d’éligibilité, si elle n’en est pas une condition préalable. La réalisation de celle-ci relève d’un devoir de justice à l’égard de la Diaspora ; c’est donc une exigence démocratique.

LA DIASPORA CONGOLAISE A DROIT DE RETABLIR SON DROIT DE VOTE AU PAYS D'ORIGINE !
LA DIASPORA CONGOLAISE A DROIT DE RETABLIR SON DROIT DE VOTE AU PAYS D'ORIGINE !

Partager cet article

Repost 0
Published by diasporanabisomoko.com
commenter cet article

commentaires