Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juillet 2014 5 18 /07 /juillet /2014 23:33
Les Eglises de réveil avec à la tête Albert Kankenza commencent enfin a dire  aussi non à Kabila

Des tirs et pressions sur Kabila viennent de partout, depuis que la majorité présidentielle avait dévoilé ses intensions d’aller hors délai constitutionnel. Personne, alors personne n’épargne Kabila.

Même ceux, hier présentés à tort ou à raison d’être au service du pouvoir ont sorti leurs biceps pour contrer toute action, démarche ou idée visant soit la révision constitutionnelle ou encore le prolongement du mandat de l’actuel chef de l’Etat. Les églises de réveil étaient présentées comme l’un des piliers du régime en place. Mais aujourd’hui, la réalité sur terrain a poussé celles-ci à prendre une option très objective face aux enjeux politiques à l’heure et à venir. Les églises de réveil rd-congolais n’ont pas levé cette option d’une manière quelconque ou cavalière. Elles se sont réunies à l’initiative de la commission justice et paix de l’organisation, pendant trois, à travers un séminaire atelier à la 9ième rue –siège des églises de réveil –présidé par l’archevêque, Albert Kankenza. Pendant les trois jours, les églises ont réfléchi sur entre autres le calendrier des élections locales de la CENI, la révision constitutionnelle et le mode de scrutin électoral. Ces travaux se sont clôturés le 16 juin. La clôture a été marquée par une forte déclaration politique, qui engage l’ensemble d’églises de réveil. C’est d’ailleurs pour cette raison que le porte-porale de l’organisation, Albert Kankenza a personnellement procédé à la lecture de la déclaration et la clôture des assises. Il avait à ces côtés d’autres pasteurs dont Amos Mbayo. Une déclaration choc contre Kabila et les ambitions machiavéliques de son régime visant la révision constitutionnelle en vue de promouvoir des intérêts partisans de certains individus. S’agissant de la révision constitutionnelle, ces églises ont dit niet. Pas question de révision la constitution, lit-on dans la déclaration. Les églises n’ont pas mâché leurs mots. Elles tiennent au suffrage universel direct. (Ci-dessous l’intégralité de la déclaration).
L’ERC est une confession religieuse revêtue de la qualité d’autorité de régulation et d’interface du gouvernement de la République Démocratique du Congo, regroupant en son sein des leaders religieux et d’opinions de tous origines et s’identifiant comme une Eglise authentique essentiellement congolaise et s’assumant en tant que tel devant Dieu et devant la nation; Etant la première Eglise reconnue comme tel de par le monde, elle entend jouer pleinement son rôle et accompagner le peuple congolais et l’ensemble de ses fideles vers des horizons qui répondraient à sa vision telle que révélée à ses pères fondateurs qui se révèlent être les pionniers du mouvement du Réveil dans la société congolaise et de par toute l’Afrique ; Assumant ainsi son indépendance devant Dieu et les hommes, l’ERC se donne ainsi les prérogatives de devoir faire entendre sa voix dans le cadre exclusivement restreint de ses objectifs pour contribuer un tant soit peu à la cohésion nationale, à l’unité et à la concorde sociale, gage d’un développement et d’un bien être pour tous et pour chacun, aspiration essentielle de l’ensemble du peuple congolais et de tous ceux qui ont choisi la RDC comme leur seconde patrie ; Portant devant dieu et devant l’histoire, la charge du peuple, l’ERC se donne le droit d’exprimer son opinion sur les questions de l’heure dont la portée serait de nature à compromettre la paix et la concorde nationale unique condition pour un pays qui serait à juste titre mieux qu’avant;
Ainsi, l’Eglise de Réveil du Congo, se donne de formuler les recommandations ci-après :
• RECOMMANDATION AUX AUTORITES POLITIQUES
• RECOMMANDATION A L’EGLISE DU CONGO
•RECOMMANDATION A LA COMMISSION ELECTORALE NATIONALE INDEPENDANTE
• RECOMMANDATION AU PEUPLE CONGOLAIS
RECOMMANDATION AUX AUTORITES POLITIQUES
L’ERC s’adressant aux autorités politiques de la RDC, commence par saluer la volonté politique affichée par le premier d’entre eux en la personne du chef de l’Etat qui s’est personnellement engagé ne ménageant aucun effort pour sortir notre pays des cycles des guerres lui imposées par les ennemis de la paix qui ne jure que par l’effusion du sang de notre peuple; L’ERC profite de la même occasion pour féliciter nos vaillantes forces armées qui, au-delà de la précarité des moyens mis à leur disposition, ont su se surpasser pour conquérir chaque recoin même le plus reculé de notre territoire; Ces héros qui méritent toute notre admiration et autant la reconnaissance de l’ensemble du peuple congolais, devraient être inscrits en lettres d’or dans le panthéon de l’histoire. Nous adressons par la même toute notre compassion aux familles de ceux d’entre eux qui ont payé de leur vie pour que triomphe la paix et la sécurité dont nous sommes aujourd’hui bénéficiaires; Le chef de l’état, commandant suprême des FARDC a par son action, pacifié l’ensemble du Territoire national permettant aux congolais de toutes les origines de prospérer et d’ainsi, atteindre ses buts dans un climat de paix et de cohésion nationale ainsi retrouvée; L’ERC, tient à préciser néanmoins quelques points dans sa recommandation aux différents acteurs politiques de notre société à qui Dieu a confié la charge de la chose publique;
La constitution de notre pays est notre loi fondamentale, elle est le squelette existentiel qui canalise en son sein nos aspirations en tant que peuple et nos espérances en tant que civilisation des peuples. En tant que tel, la constitution est la garantie même de l’existence de notre pays en tant que nation libre et démocratique; A ce titre, engager celle-ci dans un sens ou dans un autre, reviendrait à engager tant le passé, le présent que l’avenir de tout une nation, de tout un peuple et ce, pour des générations et des générations. Pareil exercice requiert de la prudence, de la circonspection et surtout le devoir de mémoire. Car tous ceux dont les vies sont engagées dans cette loi fondamentale garderont pour toujours en mémoire tout ce que les uns et les autres auront fait de ce patrimoine juridique commun; Il faut cependant rappeler que cette constitution doit s’adapter aux réalités qui sont les nôtres et exprimer le mieux possible, les idéaux vers lesquels devraient tendre notre peuple qui déjà est en marche vers son avenir. Qu’à cet égard une constitution inadaptée à nos réalités ne serait pas non plus le cadre juridique propice à favoriser un climat de paix et de cohésion nationale; Aux uns et autres, l’ERC recommande de considérer l’intérêt du plus grand nombre du peuple en lieu et place de servir des intérêts partisans et sectaires qui ne serviraient aucunement les atteintes du peuple qui n’aspire que vers l’amélioration de ses conditions de vie et partant, de son vécu quotidien;
RECOMMANDATION A L’EGLISE DU CONGO
L’ERC assumant devant Dieu, l’histoire et la nation son statut de confession religieuse à part entière, tient à rappeler à l’Eglise du Congo qu’elle est appelé à jouer son rôle d’encadrement du peuple en véhiculant le message de paix et d’amour tel que enseigné par le Christ qui reste et demeure le modèle vers lequel nous tendons. Que tous les leaders de l’ERC s’adonnent et s’investissent pour que triomphe la paix et la concorde sociale. L’ERC rappelle aux uns et autres que le titre de pasteur, loin d’être un privilège est une charge et une responsabilité qu’il faut assumer devant Dieu et devant la société; L’ERC profite de l’occasion pour rappeler à l’ordre tous ceux qui refusent obstinément de se conformer à l’ordre établi mais qui multiplient des groupuscules autant illégaux qu’illégitimes les uns que les autres, pour que sans délai ni atermoiement, ils s’inscrivent dans la logique prônée par le gouvernement de la république Démocratique du Congo qui a par arrêté ministériel, reconnu à la seule église de réveil du Congo, la charge de réguler le secteur; L’ERC loin d’exclure les uns et les autres lance un vibrant appel à ceux qui se sentaient éloignés de devoir revenir à la raison et de joindre les mains à celles qui sont déjà à l’ouvrage pour faire de notre nation un havre de paix et une terre d’espérance.
RECOMMANDATION A LA CENI
L’ERC tient à souligner à l’endroit de la Commission Electorale Nationale Indépendante, qu’elle est une institution citoyenne par excellence et qu’en tant que tel, elle se doit de rassurer le peuple congolais qui devrait à échéance se choisir des dirigeants qui militeraient pour son bien être et résoudraient ses problèmes fondamentaux; L’ERC, considérant la décision numéro 012/CENI/AP/14 du 26/ JUIN/2014 de la CENI portant calendrier électoral pour les élections urbaines, municipales et locales en RDC. Qu’il revient par ailleurs que la CENI travaille de concert avec tous les partenaires pour que ce calendrier soit plus adapté aux attentes de tous et de chacun. A cet effet, l’ERC recommande vivement à la CENI le strict respect de l’échéance de 2016 pour l’organisation effective de toutes les élections tout en maintenant le suffrage universel comme unique mode de scrutin consacré. Cela permettant à tous les congolais de se choisir des représentants suffisamment capables de répondre aux attentes; Eprise de paix et de cohésion nationale, l’ERC insiste pour que la CENI s’emploie pour que les élections à venir soient réellement libres, transparentes et démocratiques ceci étant la condition sine qua non pour une paix durable et pour l’implication de tous dans la transformation de notre société gangrénée par des maux et des antivaleurs à tous les niveaux.
RECOMMANDATION AU PEUPLE CONGOLAIS
L’ERC exhorte enfin au peuple de la RDC libéré des affres de la guerre de s’appliquer de tout son coeur au travail car seul le travail peut conduire au bonheur et à la prospérité. Que tous les congolais de tous origines soient conscients que de leur travail viendra la grandeur de cette nation qui jusqu’à ce jour ressemble à un éléphant qui s’endort. Que tous dans leurs domaines d’activités s’emploient à faire du développement leur modus vivendi car ensemble avec la bénédiction du seigneur, nous pouvons y arriver et transformer cette nation.
Que vive la RDC
Que vive l’ERC,
Que Dieu vous bénisse

Partager cet article

Repost 0
Published by diasporanabisomoko
commenter cet article

commentaires